Clevy accompagne la transformation RH de l’État

Après la métropole d’Orléans et des ministères français, les agents conversationnels Clevy vont permettre d’améliorer les processus et la communication interne de l’État.

Clevy, plateforme permettant la création de chatbots internes, accompagne l’État et ses entités dans la transformation digitale de leur communication. En s’associant avec le cabinet Bearing Point, Clevy a remporté un accord-cadre interministériel, grâce auquel l’ensemble des ministères, leurs services déconcentrés ainsi que certains établissements publics vont pouvoir automatiser la réponse aux questions récurrentes de leurs millions d’employés.

Les agents conversationnels Clevy au service de la puissance publique

Les chatbots d’information interne créés par Clevy permettent de répondre aux questions récurrentes des collaborateurs sur tous sujets : ressources humaines, IT, achats, juridique ou conduite du changement. L’un des leaders sur le marché européen des plateformes de chatbots, Clevy, met son expertise au service de la puissance publique via un agent conversationnel conçu sur mesure, afin de répondre aux questions spécifiques que la gestion des ressources humaines peut soulever.

«Nous sommes ravis de pouvoir accompagner les ministères et organismes publics dans la digitalisation de leurs processus métier. L’expertise des équipes Clevy, combinée à la facilité d’utilisation de la plateforme, séduit les collaborateurs qui ont un accès instantané et sans interruption à l’information interne », explique Marie Morel, chargée de clientèle chez Clevy.io.

L’accord-cadre interministériel

Clevy s’est associé à BearingPoint, cabinet de conseil en management, pour remporter l’accord-cadre[1] émis par la Direction des achats de l’État (DAE), dans le cadre de sa stratégie de transformation digitale de l’administration.

L’accord-cadre interministériel a été piloté par la Direction des Achats de l’État (DAE), en collaboration avec la Direction de l’Administration et de la Fonction publique (DGAFP), groupe RH de l’État. Le marché couvrait toutes les problématiques relatives aux ressources humaines, depuis la définition d’une vision stratégique jusqu’à la mise en œuvre concrète de la transformation RH. Il abordait également l’ensemble des dimensions possibles : professionnalisation du recrutement, gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences, nouveaux modes de formation, accompagnement des managers, aide aux mobilités, dialogue social et égalité professionnelle.

L’accord-cadre s’adressait à l’ensemble des directions des ministères, à leurs services déconcentrés et services en région (y compris DROM-COM), aux services du Premier ministre, ainsi qu’à certains établissements publics. Seule exception : le ministère des armées ne bénéficiera, quant à lui, de l’accord-cadre qu’à l’extinction de son propre dispositif, soit à partir du 1er janvier 2022.

Clevy va centraliser les informations utiles aux employés ministériels et administratifs, et faciliter l’accès à des informations aujourd’hui dispersées. En apportant des réponses instantanées, Clevy va pouvoir aider les différents services de l’État à gagner en efficacité opérationnelle et en qualité de service.

[1] Instrument de planification de la commande publique, l’accord-cadre est un contrat par lequel l’acheteur public s’engage à passer des marchés ou des bons de commandes auprès du ou des titulaires de l’accord, pendant une période donnée et pour des prestations déterminées.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.