ActualitésNominations

Cellprothera renforce son commenté de direction

En cours d’essais cliniques en France et en Europe, la pépite française Cellprothera renforce son comité de direction afin d’accompagner le développement de sa solution thérapeutique et de l’étendre à de nouvelles indications de médecine régénératrice. ,

Fort de cette dynamique, Cellprothera annonce la nomination de :

Ibon GARITAONANDIA au poste de Directeur scientifique. A ce titre, il a pour mission de consolider et d’enrichirla solution thérapeutique élaborée par le médecin et fondateur de Cellprothera Philippe Hénon.

Fort de 15 ans d’expérience dans la recherche sur les cellules souches et la médecine régénératrice Ibon Garitaonandia est notamment passé par le Richmond Research Institute à Londres, l’Histocell en Espagne et International StemCell Corporation en Californie (1ère entreprise à recevoir une approbation réglementaire au monde pour mener un essai clinique basé sur des cellules souches pluripotentes humaines dans la maladie de Parkinson).

Olivier Friedrich au poste de Directeur Financier. M. Friedrich est en charge dela gestion du financement et de la trésorerie de Cellprothera afin d’accompagner son développement et sa croissance.

Maitre de conférences à l’EM Strasbourg en Finance et réglementation, Olivier Friedrich a officié plus de 15 années dans la finance, le contrôle de gestion et la fiscalité auprès d’entreprises comme EY, La France de l’Energie, Hess Automobile…

Hendrik Streefkerk en tant que Directeur Médical translationnel. Son rôle consiste à mettre en œuvre la stratégie de développement clinique de Cellprothera et à superviser la bonne conduite des essais cliniques en cours, en particulier le développement clinique des  ProtheraCytes et le suivi de la sécurité du médicament .

Diplomé de l’University Medical Center Utrecht, Henk a été responsable de recherche en Pharmacologie clinique pour Organon/Schering-Plough aux Pays Bas, puis chez Actelion en Suisse avant de rejoindre le département Médecine Translationnelle et Sécurité Clinique du Groupe Novartis à Bâle. Dernièrement, il a été Directeur Médical et de Pharmacovigilance d’une biotech spécialisée en oncologie à Bâle.

« L’arrivée au comité de direction de ces trois personnalités, experts dans leur domaine,  est un vrai atout pour nous, confie Matthieu de Kalbermatten, Président de Cellprothera. Leurs riches expériences internationales glânées à la fois dans les grands groupes etles start-ups seront utiles pour structurer et positionner efficacement la société en vue des prochaines étapes cliniques et réglementaires »

La biotech Cellprothera

La biotech alsacienne à l’origine d’une innovation médicale 100% française permet de régénérer les tissus du cœurs endommagés par un infarctus grâce à l’injection de cellules souches issue du sang du patient.

Chaque patient devient son propre médicament ! En effet, les cellules souches nécessaires à la régénération sont récupérées via une simple prise de sang sur le patient.

Ces cellules dites « autologues », sont démultipliées dans un automate dédié dans l’objectif d’obtenir la dose suffisante pour traiter le patient. Ce biomédicament, est ensuite injecté dans les tissus du cœur à régénérer. En quelques mois, le muscle cardiaque retrouve sa fonctionnalité, évitant ainsi des traitements futurs souvent lourds et dans certains cas la greffe de cœur.

Les avantages pour le patient :

  • Améliore durablement la fonction cardiaque et donc la qualité et l’espérance de vie du patient
  • Evite un traitement médicamenteux lourd lié à l’insuffisance cardiaque
  • Nécessite une seule et unique injection
  • Représente dans certains cas une alternative efficace de substitution à la transplantation cardiaque
  • Diminue la mortalité
  • Elimine le risque de rejet du greffon car injection de ses propres cellules souches

Les avantages pour les centres hospitaliers :

  • Réduit significativement les coûts de prise en charge des patients
  • La solution Cellprothera est éthique car elle n’utilise pas de cellules souches embryonnaires
  • Réduit les coûts liés au traitement médicamenteux

Réduit les coûts inhérents aux :

  • traitements existants (chirurgical, transplantation…)
  • hospitalisations multiples

Une innovation médicale française appuyée par les plus grands noms de la cardiologie comme le professeur Gilles Montalescot de l’hôpital la Pitié-Salpêtrière à Paris, ou encore les professeurs Deepak Bhatt et Scott Solomon de la Harvard Medical School, ont apporté leurs avis, leurs recommandations et leur aval.

A propos de Cellprothera :

Start-up de biotechnologie médicale, Cellprothera, basée à Mulhouse réalise en ce moment des essais cliniques en France, au Royaume Uni et à Singapour sur des malades qui ont déjà fait un infarctus du myocarde lourd. Cellprothera développe un concept thérapeutique unique au monde de réparation tissulaire du myocarde après un infarctus sévère qui repose sur la régénération du muscle cardiaque à partir de cellules souches sanguines autologues. Cette thérapie représente dans certains cas une alternative efficace de substitution à la transplantation cardiaque.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :