Ascoval et ses 281 salariés sont sauvés grâce à l’offre d’Altifort validée

Le tribunal de Grande Instance de Strasbourg a validé ce jour l’offre de reprise d’Ascoval par le Groupe Altifort. L’entrée en jouissance est fixée au 1er février 2019.

Si ce projet a pu aboutir, c’est par les efforts conjugués de tous : Altifort, le personnel, la région, la métropole Valenciennes, et l’Etat

Cédric Orban, CEO d’Ascoval : « Je tiens à remercier Altifort qui a gardé le cap avec un projet solide et ambitieux pour Ascoval bien que les obstacles furent nombreux.

Un grand merci aussi à tout le personnel qui a fait des efforts considérables pour améliorer la compétitivité du site et rendre cette évolution de notre aciérie possible.

Merci aux investisseurs privés et publics qu’Altifort a pu mobiliser. Merci à l’Etat, à Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher, pour leur soutien à la fois moral et financier.

Et bien sûr un grand merci à la Région des Hauts-de-France et la Métropole de Valenciennes, Xavier Bertrand, Valérie Létard, Laurent Degallaix, Cécile Gallez, et autres politiques locaux qui se sont mobilisés en permanence et dès le début en faveur de ce projet.

Nous savons maintenant que nous pouvons réaliser des choses extraordinaires tous ensemble et je suis confiant pour l’avenir. »

Altifort, un projet solide et ambitieux pour de nouveaux débouchés vers des industries de pointe pour Ascoval

Altifort devient le nouvel actionnaire d’Ascoval avec prise d’effet au 1er février 2019. Altifort est un groupe industriel franco-belge spécialisé dans la mise en œuvre de matériaux spéciaux (aciers spéciaux, titane, aluminium, etc.) pour des applications de pointe (automobile, militaires, nucléaires, navales, spatiales, etc.).

Cette solution de reprise préserve non seulement les 281 emplois d’Ascoval, les 1 000 emplois indirects au niveau de la région, mais devrait en créer 140 nouveaux en 2 ans sur le site de Saint-Saulve.

Altifort va investir dans un « Train à Fil » (outil de laminage des barres d’acier pour les transformer en « fil machine ») sur le site d’Ascoval pour servir un marché et des clients en aciers spéciaux.

A propos d’ASCOVAL

Ascoval est une aciérie basée à Saint-Saulve près de Valenciennes, et spécialisée dans les aciers spéciaux (haute qualité). Créée en 1975 par le groupe Vallourec, l’usine de Saint-Saulve est devenue un outil de production industriel moderne et hautement opérationnel après de nombreux investissements de rénovation réalisés ces dernières années. Ascoval emploie aujourd’hui 281 salariés dans la région Hauts de France. Depuis la liquidation judiciaire d’Asco Industries en février 2018 (Asco Industries possédait 60% d’Ascoval et Vallourec en possédait 40%), Ascoval avait pour seul actionnaire Vallourec (groupe coté dont l’Etat est actionnaire à 16% via BPI France et CDC).

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.