ActualitésInformations

Télétravail, les clés pour réussir

par Jamf

Alors que le télétravail était déjà en augmentation, le contexte actuel l’a rendu obligatoire. Certains employés travailleront à domicile pour la première fois, ce qui signifie qu’il faut trouver comment rester opérationnel dans un nouvel environnement qui peut ne se prête pas forcément à la productivité. Il existe des moyens d’obtenir des résultats, de la mise en place d’un bon espace de travail à la façon dont la communication s’établit entre le managers et l’équipe.

Mettre en place le travail à distance n’est pas aussi simple que juste laisser les employés travailler depuis leur domicile via leurs ordinateurs portables et leurs téléphones. Tout le monde doit avoir le même accès aux services et applications de l’entreprise que sur le lieu de travail habituel, sans compromettre la sécurité, la conformité, la productivité et – ce qui est peut-être le plus important maintenir l’engagement de chacun.

CÔTÉ HUMAIN – Rester compréhensif.

La clé du travail à domicile est une communication claire entre le manager et l’équipe.

Habituellement, la plupart des salariés passent leurs journées à proximité de leur manager et au sein d’une équipe, ce qui signifie que la communication est facile, fluide et ne requiert aucun effort. La rupture de la communication peut intervenir rapidement en cas de travail à distance. Même pour ceux qui y sont habitués, le télétravail peut sembler déstructuré et isolant. La solitude peut rendre les gens moins motivés et moins productifs.

Les entreprises doivent comprendre que les employés habitués à travailler dans un bureau peuvent se sentir isolés et désorientés lorsqu’ils sont confrontés, pratiquement du jour au lendemain, au télétravail. Les services des RH doivent faire preuve d’empathie et offrir des ressources, du contenu utile et des conseils. Par exemple, les employés habitués au télétravail peuvent tendre la main aux débutants pour écouter et donner des conseils.

Mettre en place des points réguliers en utilisant des applications de communication et de collaboration.

Le courrier électronique n’est pas suffisant pour que les employés se sentent connectés. Bien que de nombreuses entreprises aient mis en place ces dernières années des plateformes de messagerie instantanée comme Slack ou Google Hangouts et des applications de visioconférence telles que Webex ou Zoom, leur adoption a été lente. Les entreprises doivent donc encourager les employés à les utiliser régulièrement. Cela garantit une continuité des missions, mais peut également aider à soulager la solitude que les nouveaux travailleurs éloignés ressentent parfois.

Parallèlement, les services de partage de fichiers basés sur le cloud, tels que Dropbox, Google Drive et OneDrive, peuvent être utilisés pour diffuser du contenu en toute sécurité.

CÔTÉ IT – Tester l’efficacité informatique.

L’arrivée rapide et inattendue de tant de télétravailleurs supplémentaires peut éprouver les systèmes informatiques d’une entreprise. Il est tout d’abord conseillé de déterminer quels employés ont un ordinateur qu’ils peuvent utiliser à la maison, s’ils ont un accès Internet convenable et un espace de travail suffisamment sécurisé pour les taches qu’ils effectuent. La téléphonie ne peut pas être négligée car elle également est vitale pour le fonctionnement d’une entreprise.

L’idéal est donc de tester la capacité de réseaux des entreprises et vérifier que tous les employés ont les moyens d’être pleinement opérationnels dans le cadre d’un travail à distance.

S’assurer que chaque salarié dispose des outils adéquats.

Ce n’est pas aussi simple que de fournir à un salarié un ordinateur portable. Les employés ont besoin d’une expérience simplifiée dans la configuration de leur matériel et la façon dont ils se connectent à leurs ressources de travail.

Heureusement, le déploiement Zero Touch est désormais la norme dans les entreprises d’aujourd’hui, en particulier en ce qui concerne le matériel Apple. Par exemple, avec les outils de la marque à la pomme et une solution MDM, les employés reçoivent simplement leur matériel par courrier, le déballent et le mettent sous tension pour se connecter instantanément au courrier, au VPN et aux applications de l’entreprise.

SÉCURITÉ – Éviter les pannes de productivité.

Pour les télétravailleurs, il n’y a pas plus frustrant que de subir des temps d’arrêt en raison d’un problème technique et d’avoir à attendre une assistance pour le résoudre.

Les entreprises doivent disposer d’un service de résolution des problèmes d’auto-assistance qui permet aux utilisateurs de modifier leur mot de passe s’ils sont verrouillés hors du système, de réinitialiser un appareil défectueux et, en cas d’échec, de consigner facilement un ticket de service via Zendesk ou ServiceNow. Un système de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM) peut gérer les paramètres et les configurations des appareils, installer les mises à jour logicielles à distance et garantir la sécurité des appareils pour se conformer aux politiques de l’entreprise.

Assurer une sécurité optimale.

Lorsqu’autant de salariés utilisent leur ordinateur à la maison, le risque d’attaques contre l’entreprise augmente. Les employés peuvent être plus enclins à visiter des sites auxquels ils n’auraient normalement pas accès au sein du réseau de l’entreprise, accéder à des e-mails personnels sur des appareils de travail ou même autoriser leur enfant à jouer à un jeu sur un site Web.

Il est donc essentiel que les entreprises renforcent leur stratégie de sécurité et redoublent d’outils pour donner aux équipes IT une visibilité sur les appareils, où qu’ils se trouvent.

Les entreprises doivent mettre en oeuvre des mesures d’authentification et de sécurité des terminaux « zéro confiance » – cruciales pour les employés distants qui accèdent potentiellement à des informations et ressources sécurisées sur des réseaux non sécurisés. Les contrôles de sécurité sont inadéquats s’ils ne peuvent pas fournir d’alertes en temps réel sur les activités malveillantes, enquêter, en cas de besoin, sur l’activité des appareils, configurer des blocs proactifs pour les mauvaises applications connues, isoler un appareil des ressources sensibles et éradiquer les fichiers malveillants.

Avec Jamf Protect, la sécurité de l’entreprise est préservée tout en préservant l’expérience recherchée par les utilisateurs d’Apple.

  • Visibilité sur les outils de sécurité natifs – Gagnez en visibilité sur les outils de sécurité intégrés à macOS (par exemple, XProtect et Gatekeeper) pour améliorer les rapports générés, la mise en conformité et la sécurité.
  • Analyse de l’activité intégrée aux appareils – Recevez des alertes en temps réel vous permettant d’analyser l’activité sur l’appareil et choisissez de manière proactive de bloquer, isoler ou résoudre les menaces.
  • Contrôle sécurisé des données – Opérez un contrôle granulaire sur le type de données collectées et là où elles sont envoyées, y compris directement dans votre SIEM actuel.
  • Valorisation de l’expérience utilisateur – Préservez l’expérience des utilisateurs finaux de même que la productivité et l’enthousiasme de vos employés avec une utilisation minimale des ressources de l’appareil et un agent kextless.
  • Prise en charge dès la sortie – Jamf Protect assure la prise en charge des dernières versions du système d’exploitation dès leur sortie, pour vous garantir une expérience optimale et des plus sécurisée sous macOS.
  • Audit selon les points de référence du CIS – Grâce aux insights, vous comprenez le niveau de sécurité de votre flotte et vous vous évaluez par rapport aux points de référence du Center for Internet Security (CIS).

Alors que certaines entreprises accordaient déjà la priorité à l’autonomisation et à l’établissement de processus et de flux de travail qui garantissent la sécurité et la productivité des employés, où qu’ils se trouvent, la crise sanitaire a ajouté une nouvelle urgence à l’effort.

La technologie numérique a donné au monde une capacité sans précédent de permettre aux employés une plus grande flexibilité, mais aujourd’hui, chaque entreprise doit avoir en place une solide stratégie de travail à domicile et adopter une approche proactive et flexible.

A propos de Jamf

Jamf, l’expert de la gestion d’Apple en enterprise étend l’expérience légendaire d’Apple aux entreprises, aux écoles et aux entreprises grâce à ses solutions et à la plus grande communauté en ligne d’administrateurs informatiques Apple dans le monde, Jamf Nation.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :