ActualitésOrganisation

Smart Home : 133 Mds euros et encore un énorme potentiel

Aujourd’hui, un grand nombre d’appareils achetés pour nos foyers disposent de fonctionnalités “intelligentes et connectées”. En Europe, par exemple, environ 26% des 255 milliards d’euros dépensés cette année pour les biens techniques seront consacrés à des appareils dits intelligents comme les caméras de surveillance, le traitement de l’air, les téléviseurs, les systèmes audio domestiques, les aspirateurs robotisés, les LED intelligentes.

Les prévisions GfK donnent le marché des appareils intelligents (hors smartphones et montres connectées) en croissance mondiale estimée à +9% cette année, passant de 122 milliards d’euros à 133 milliards d’euros.

La technologie Smart Home a connu des changements sans précédent au cours des dernières décennies, et ce n’est pas fini. La pénétration des appareils dits « intelligents » dans les foyers s’étend de plus en plus. Ainsi, au premier semestre 2019, les téléviseurs intelligents représentaient 80% des modèles achetés en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Espagne, contre 12% pour les appareils smart de robots aspirateurs ou 4% pour les lave-vaisselles.

Quand la maison intelligente propose une promesse bien perçue par les consommateurs en général, la réalité actuelle reste une collection d’appareils intelligents certes, mais isolés. Malgré une croissance solide à +42% en valeur du Smart Electroménager et de +25% des appareils Smart Energy & Lighting au premier semestre 2019, la catégorie la plus importante en valeur est le Smart Entertainment, réalisant un chiffre d’affaires de 6,3 milliards €, dont une croissance à 0% sur les cinq marchés européens clés entre janvier et juin 2019*.

Alors que la première vague d’équipement commence à se calmer, l’industrie cherche des moyens de renouveler la demande et d’amener la « maison intelligente » au niveau supérieur. Les « early adopters » achètent pour des raisons très différentes du consommateur lambda, le fait d’être nouveau et tendance étant deux ingrédients majeurs. Toutefois, pour amener ces solutions à des volumes plus importants, d’autres avantages doivent être ajoutés à la liste, comme la simplification.

Simplifier la vie des consommateurs et répondre à leurs besoins

Les études Consommateurs GfK indiquent que 53% des personnes interrogées souhaitent une utilisation optimale de l’énergie, 48% disent “oui” à la télésurveillance domestique et 41% aimeraient que leurs appareils ménagers communiquent entre eux. Ces 3 données offrent un mandat clair et solide aux industriels et distributeurs pour faire du concept ”smart home” une réalité.

Les consommateurs attendent des appareils intelligents et connectés une transformation de leur maison en un endroit plus sûr, plus sain, plus efficace et plus automatisé. Et pour ceci, ils sont prêts à payer plus chers les solutions qui leur simplifient la vie et répondent à leurs besoins.

Igor Richter, expert GfK des univers Télécoms et Smart Electroménager, déclare : “Il ne s’agit pas de savoir si le concept de Smart Home va voir le jour ou non, mais plutôt de savoir comment lever les obstacles à son adoption. Nous imaginons déjà aujourd’hui un avenir brillant.” Ainsi, l’étude GfK Consumer Life indique que 1 jeune famille sur 4 (24%) apprécient l’idée d’une “technologie qui les connaît”, capable de formuler des recommandations et de prendre des mesures selon leurs préférences. Cela représente une première opportunité de marché.

Néanmoins, ces données contrastent avec les 6% des répondants plus âgés à l’attitude plus prudente à l’égard de la technologie. Aussi, si leur confiance dans la technologie et leur complexité sont prises en compte, les baby-boomers familiers d’Internet pourraient également profiter de solutions Smart Health, en interaction totale avec leur univers Smart Home.

* Les cinq marchés sont l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l’Italie et l’Espagne. En plus de cette recherche, GfK mène des études sur les maisons intelligentes dans chaque pays. Tous les chiffres d’affaires sont basés sur un taux de change fixe.

Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :