Opisto fournisseur de PartsAdvisor pour l’offre PRE

Temps de lecture : 2 minutes

En collaborant avec Opisto, PartsAdvisor, plateforme BtoB de recherche et d’approvisionnement en pièces détachées, complète son offre de pièces neuves avec des pièces de réemploi. En connectant l’écosystème de la réparation à une offre PRE, ce partenariat facilite l’obligation réglementaire du professionnel de proposer un devis alternatif tout en créant des opportunités de business.

Lancé il y a deux ans en Europe et depuis quelques semaines en France, PartsAdvisor, qui met en relation les réparateurs avec les distributeurs et plateformes de distribution de pièces de rechange, a déjà conquis 4 000 utilisateurs en France, Italie, Espagne et au Maroc. La start-up ambitionne de d’atteindre 2 500 réparateurs dans l’hexagone fin 2019.

Sa promesse est de donner accès aux réparateurs sur un même écran à l’ensemble de l’offre dont ils ont besoin au quotidien : pièces d’origine, équivalentes, pneumatiques et dorénavant pièces de réemploi avec Opisto. Sa valeur ajoutée est de permettre une recherche rapide grâce à un système d’identification parmi les plus précis du marché.

Avec Opisto, les utilisateurs de parts-advisor.com implantés en France peuvent accéder au stock PRE vendu en ligne et disponible en temps réel. L’offre de pièces détachées d’occasion est issue des centres VHU agréés, sélectionnés par Opisto pour répondre aux critères spécifiques définis par PartsAdvisor.

 « Nous sommes fiers d’apporter à Parts Advisor, avec qui nous partageons une vision et une culture commune, une solution qualitative, développée avec leurs conditions d’éligibilité. Ce partenariat avec un acteur originaire du monde des constructeurs envoie un signal fort de l’intégration des pièces issues de l’économie circulaire dans l’ensemble du marché de l’après-vente automobile. Au-delà de la loi en vigueur, la PRE tient une nouvelle occasion de se démocratiser», Laurent Assis-Arantes, co-fondateur et dirigeant de SACEO.

A propos d’Opisto

Opisto, spécialiste dans le domaine du recyclage automobile, accompagne la transition numérique de la démolition auto. La start-up couvre l’ensemble des demandes du marché avec des offres spécifiques : un logiciel de gestion dédié aux centres VHU agréés ; un site BtoB pour les professionnels de la réparation auto ; un site grand public destiné aux automobilistes.

SACEO, compte 23 collaborateurs, 401 centres VHU agréés partenaires et plus de 2 millions de pièces de réemploi disponibles en temps réel sur ses sites e-commerce.

A propos de PartsAdvisor

PartsAdvisor est une plateforme digitale indépendante au service de tous les garagistes. L’objectif de PartsAdvisor est d’apporter aux garagistes, dans un outil unique, une réponse à tous leurs besoins de produits et de services, à commencer bien sûr par l’approvisionnement de pièces. L’entreprise, financée par l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, s’adresse à tous les réparateurs, et couvre l’ensemble des marques automobiles.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.