ActualitésInformationsOrganisation

Naissance de deux bébés jaguars à Parrot World 

Évènement inédit et très important pour la survie de l’espèce : Emma, le jaguar femelle de Parrot World, a donné naissance à deux petits mâles le 1er avril 2022, un noir et un tacheté, à l’image de leurs parents. Le public de Parrot World, parc animalier immersif de Seine-et-Marne, pourra observer les deux bébés jaguars dès ce weekend et sera invité à participer au choix des prénoms.

Pour cette espèce menacée, la naissance de jaguar en captivité est un événement rare. Animal solitaire, le jaguar forme un couple uniquement au moment de la reproduction. Il fallait donc que le mâle et la femelle s’entendent bien pour espérer une naissance. C’est ce qui s’est passé avec Emma et Ti’Punch, le couple de jaguars de Parrot World, âgés de 3 ans chacun. Le père, jeune jaguar tacheté né au Zoo de la Martinique, est arrivé à Parrot World en novembre 2020 où il a rejoint Emma, magnifique jaguar femelle au pelage noir, déjà présente au moment de l’ouverture du parc en août 2020. Les deux jeunes félins se sont très vite bien entendus et leur complicité laissait espérer une naissance dans le courant de l’année.

Fin mars, et après 14 semaines de gestation, le soigneur animalier de Parrot World a isolé Emma afin que celle-ci mette bas sans stress. Le 1er avril, elle a donné naissance à deux petits mâles. La mise-bas s’est déroulée dans de bonnes conditions. Comme tous les jaguars, les deux bébés étaient aveugles à la naissance et n’ont commencé à voir qu’au bout de deux semaines. A leur naissance, le vétérinaire et les soigneurs de Parrot World ont évité de les manipuler car les premiers jours de vie sont critiques pour les jeunes félins. Ils ont cependant pu observer que les bébés tétaient avidement leur mère et constater leur parfaite santé. Au bout de 20 jours, les bébés jaguars ont enfin pu être pesés et pucés. Mi-avril, chacun pesait environ 2,7kg. Ils grossissent à vue d’œil et profitent déjà du deuxième enclos en plein air, non visible du public, afin de découvrir leur environnement sans stress, sous l’œil attentif de leur mère qui s’en occupe très bien.

Une naissance très importante pour l’avenir de l’espèce.

En 2021, seulement six jaguars sont nés sur l’ensemble des parcs membres de l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums) et deux en 2020. Parrot World joue donc un rôle important car ces deux petits félins ont un excellent patrimoine génétique qui intéresse vivement le coordinateur de l’EAZA dans le cadre du Programme Européen d’Élevage (EEP) auquel Parrot World participe. En effet, les naissances en captivité sont gérées par l’EAZA afin de pouvoir conserver le capital génétique d’une espèce pour la réintroduire dans la nature si elle jamais elle venait à disparaître.

Les deux jeunes jaguars resteront à Parrot World jusqu’à leur maturité, environ un an et demi. C’est l’EAZA qui organisera ensuite leur placement dans d’autres parcs zoologiques, dans le but de conserver des populations saines, démographiquement et génétiquement durables.

« Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le jaguar est classé comme espèce « quasi menacée », explique Eric Vignot, Fondateur de Parrot World et de la Parrot Wildlife Foundation (PWLF) « ces deux naissances au sein de Parrot World représentent un espoir pour la survie de l’espèce, aujourd’hui en danger à cause de la déforestation et du braconnage. »

Dans le même esprit de conservation, la PWLF participe activement à la réintroduction des espèces dans leur milieu naturel en finançant des projets tels que la réintroduction des loutres géantes en Argentine avec l’association Rewild Argentina.

Ces deux adorables bébés jaguars n’ont pas encore de prénom. Parrot World a décidé de faire appel au public pour choisir leur prénom via les réseaux sociaux. Des propositions seront soumises au public qui sera invité à voter pour leurs deux prénoms préférés.

A propos de Parrot World :

Situé à Crécy-la-Chapelle en Seine-et-Marne, à 30km à l’est de Paris, Parrot World est un parc animalier dédié aux espèces emblématiques d’Amérique du Sud. Parrot World propose une expérience ludique et pédagogique à travers deux zones 100 % immersives, l’Amazonia Trek et le Patagonia Trek. Des perroquets, jaguars, loutres géantes, capybaras, manchots de Humboldt, coatis, ibis rouges, flamants roses, nandous et guanacos évoluent dans des espaces proches de leur habitat naturel. Une volière géante de 10 000 m² et 15m de haut, une des plus grandes d’Europe, offre le spectacle de centaines d’oiseaux colorés évoluant à 360° autour des visiteurs.

Parrot World est né de la passion d’Eric Vignot pour les perroquets. Dans la continuité de son engagement en faveur de la protection animale via la Parrot Wildlife Foundation, il a imaginé un parc animalier immersif pour sensibiliser petits et grands aux merveilles et à la fragilité des écosystèmes et observer les animaux dans leur comportement naturel.

Parrot World est membre permanent de l’EAZA (Association européenne des zoos et aquariums), gage de sérieux, de qualité, de pédagogie et de bien-être tant des animaux que des visiteurs. Depuis le 8 octobre 2021, il est également membre de l’AFDPZ (Association Française des Parcs Zoologiques).

A propos de la Parrot Wildlife Foundation (PWLF) :

Le rôle de la PWLF est de venir en aide aux perroquets au sein même de leur habitat, dans le cadre de programmes de protection, de conservation et de reproduction. La Fondation œuvre également pour une amélioration des conditions de vie des perroquets en captivité́ à travers un programme éducatif. Son Centre de conservation est situé au sein de Parrot World. Les parrains de la Fondation sont l’animateur de télévision Jamy Gourmaud et le celèbre vétérinaire de la faune sauvage Norin chai.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :