ActualitésOrganisation

Mali : les principaux défis à révéler selon Aliou Diallo

Dans un communiqué publié lors de la fête du Maouloud, Aliou Diallo a identifié les défis majeurs à relever dans les prochaines années au Mali. L’homme d’affaires cite le retour de la paix, le développement socio – économique, la santé, l’éducation et le chômage.

Le Mali a célébré, les dimanche 9 et samedi 15 octobre 2022, l’anniversaire de la naissance et du baptême du Prophète Mohamed. A cette occasion, l’homme d’affaires malien Aliou Diallo a exprimé des vœux de paix et de bonheur à l’endroit de ses compatriotes. Il a prié pour le repos de l’âme des victimes du terrorisme et souhaité prompt rétablissement aux blessés, tout en espérant un retour rapide des déplacés et des exilés chez eux.

Un appel à l’union sacrée pour relever ensemble les défis

Aliou Diallo a également invité les musulmans à faire de ces journées de grands moments de communion, de cohésion et de solidarité pour la paix au Mali. Il a surtout souligné la nécessité de se donner la main pour surmonter les difficultés qui assaillent la mère patrie. « J’en appelle à l’union sacrée de tous les fils du Mali pour relever les défis actuels tels que le retour de la paix, le développement socio – économique, la santé, l’éducation, le chômage », a écrit l’entrepreneur dans une publication.

Aliou Diallo met l’accent sur la paix, qui ne viendra que par un dialogue franc entre toutes les communautés. Mais il faut impliquer dans ce travail les leaders religieux et chefs traditionnels, garants des us et coutumes. Ces personnalités respectables pourraient faciliter le processus de désarmement et l’intégration des différentes milices dans l’armée nationale. Selon Aliou Diallo, le retour de la paix conditionne le développement socio – économique et tout le reste. A savoir l’accès à des soins de santé, à une éducation de qualité ou encore à l’emploi.

Un ambitieux plan Marshall pour le Mali

Si sa Fondation Maliba œuvre déjà à l’amélioration des conditions de vie et de travail des Maliens depuis plusieurs années, le fondateur d’Hydroma souhaite aller plus loin. C’est-à-dire permettre à la population de se prendre en charge, de créer des richesses et de vivre dignement. C’est pourquoi, il se présente à l’élection présidentielle prochaine en tant que favori d’après un sondage. Pour ce scrutin, l’ex député de Kayes a préparé un plan Marshall. Cet ambitieux programme s’attèlera à la reconstruction totale du Mali.

Ponts, routes, hôpitaux, usines…

Le président d’honneur d’ADP-Maliba prévoit concrètement de lancer de grands travaux de développement. Il s’agit de construire dans toutes les régions du pays, des ponts, des routes, des usines, centrales électriques, universités, écoles, marchés modernes, forages, hôpitaux et centres de santé, etc. Ces infrastructures permettront de créer des richesses et d’atteindre le développement économique. Par ailleurs, Aliou Diallo veut financer massivement l’entrepreneuriat. Il espère ainsi mettre fin au chômage et à la pauvreté, source de conflits. Mais à un an et demi de la présidentielle, le milliardaire doit consolider sa popularité dans un pays gagné par la fièvre nationaliste. Il pourra certainement compter sur son patriotisme, ses réalisations au Mali ainsi que sa réputation d’homme d’affaires à succès.

perlafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :