ActualitésInformations

L’emploi des jeunes impacté par le Covid 19, même dans la tech

Les jeunes diplômés font partie des populations qui rencontrent le plus de difficultés à trouver un emploi depuis la crise sanitaire. Le secteur de la tech, jusque-là épargné par les baisses de recrutements, ne fait plus exception. Parmi les raisons évoquées, la frilosité des entreprises à embaucher des profils juniors jugés plus complexes à encadrer dans un contexte de télétravail. Pourtant, des solutions existent.

Les recrutements des jeunes sont en baisse, informatique comprise

Les jeunes diplômés ont été touchés de plein fouet par la crise sanitaire. Selon l’APEC, au premier semestre 2020, les offres d’emploi pour jeunes diplômés ont chuté de 41 % par rapport au même semestre de 2019. En parallèle, on note un recul de 37% des recrutements pour les fonctions informatique et R&D d’après le dernier Baromètre APEC du 4e trimestre 2020, une chute qui s’explique par la baisse des investissements et des prestations de service dans le secteur IT. Malgré le plan gouvernemental “1 jeune, 1 solution” qui vise à faciliter l’insertion des juniors, des questions se posent pour les 750 000 jeunes qui arrivent en cette fin d’année sur le marché du travail.

Frédéric Desmoulins, CEO de CodinGame, alerte : “Il y a un rapport direct entre la baisse des recrutements des jeunes diplômés et le télétravail. L’onboarding des juniors est plus risqué, il est difficile d’assurer leur montée en compétence à distance, ils sont moins à même de s’organiser de manière autonome et n’ont bien souvent pas un espace de travail dédié chez eux. Or, ne pas faire confiance aux jeunes diplômés est une erreur pour la croissance des entreprises qui contribue indirectement à creuser, une fois de plus, les inégalités.”

Une frilosité des entreprises à embaucher des jeunes en télétravail

Les entreprises ont été forcées de s’adapter à la crise sanitaire en proposant massivement des possibilités de télétravail à plein temps pour les métiers de la tech. Selon la dernière enquête CodinGame sur le Covid 19 et le télétravail dans la tech, 73,6% des développeurs travaillent à présent à plein temps depuis leur domicile (ils étaient 86% lors du dernier confinement) contre seulement 15% avant la crise sanitaire.

Embaucher un jeune en télétravail présente des challenges supplémentaires que les entreprises ne sont pas toutes prêtes à relever. Alors que le télétravail exige une autonomie très importante des employés, les jeunes diplômés ont besoin d’un encadrement plus resserré car ils sont moins rapidement opérationnels en poste que des profils plus expérimentés.

Des solutions pour un encadrement à distance plus efficace

Stagiaires, alternants, premiers emplois : embaucher des jeunes en télétravail signifie souvent qu’il va être plus compliqué de les accompagner pour leur apporter l’aide nécessaire en temps réel. À défaut de pouvoir proposer suffisamment d’échange et de proximité, les entreprises jettent l’éponge et se tournent vers des séniors… ou des freelancers, plus habitués à travailler de chez eux en autonomie.

Maxime Chéramy, Senior Software Engineer chez CodinGame, explique : “En présentiel, une très grande partie de la communication avec les équipes se fait par le langage corporel. Une jeune recrue qui souffle devant son poste de travail ou passe de longues minutes le regard dans le vague peut avoir besoin d’aide, et c’est alors qu’on se rapproche pour intervenir. En visio, il est beaucoup plus complexe de détecter les signaux faibles : or, reconnaître qu’on est en situation de difficulté ou de blocage sur un projet peut-être très difficile pour un jeune qui tient vraiment à faire ses preuves. Le manager doit être proactif”.

Pourtant, des solutions existent pour faciliter le management des jeunes à distance, parmi lesquelles :

  • La mise en place d’échanges quotidiens entre le développeur junior et son manager ;
  • La fixation d’objectifs clairs et précis avec suivi via un logiciel de gestion de projet (par exemple, Jira ou Gitlab pour les équipes tech) ;
  • La préservation de moments de convivialité à distance pour renouveler le dialogue et apaiser les tensions ;
  • Le recours à des échanges vocaux plutôt que textuels pour désamorcer toute incompréhension ou pour clarifier une situation.

À PROPOS DE CODINGAME

Créée en 2014 par Frédéric Desmoulins, Nicolas Antoniazzi et Aude Barral, la start-up française CodinGame est la plate-forme de référence sur le marché du recrutement de développeurs qui met en relation des développeurs qualifiés avec des entreprises à la recherche des meilleurs talents. CodinGame, qui fédère une communauté de plus de 2 millions de développeurs répartis sur 175 pays et qui compte plus de 1000 clients internationaux, sécurise sa position de leader sur le marché du recrutement tech et d’expert en gamification.

Chiffres clés :

  • Création de la plateforme : 2014
  • Communauté de développeurs en 2020 : 2 millions dans 175 pays
  • Clientèle en 2020 : 1000 clients
  • 2019 : 100% de croissance ; 2020 : 65% de croissance à l’export
  • Effectif : 30 personnes ; 100% remote

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :