Le bracelet BAUME SEAQUALTM présenté à Vivatech 2019

Depuis son lancement en mai 2018 par le groupe Richemont, la marque horlogère BAUME a pour ambition de créer des montres respectueuses de l’environnement à partir de matériaux durables, recyclés et revalorisés. C’est tout naturellement que BAUME s’est associé à l’ONG belge Waste Free Oceans, partenaire de la marque depuis le lancement, pour concevoir des bracelets issus de plastique collecté dans les océans. Une initiative qui promeut un luxe engagé, au service d’une économie circulaire répondant aux attentes de consommateurs de plus en plus responsables.

Baume x SeaqualTM, un partenariat écoresponsable

Présent pour la seconde fois à Viva Technology, BAUME a dévoilé cette année ses dernières innovations en faveur d’une consommation plus responsable.

BAUME, marque pionnière sur le marché de la personnalisation de pièces automatiques et quartz, casse les codes et préfigure l’horlogerie de demain avec un premier geste fort : celui de repenser les matériaux utilisés dans l’horlogerie contemporaine et notamment ceux du bracelet de montre. Cet hiver, BAUME a financé, à travers la donation de 2% de chaque vente BAUME, une collecte de plastique organisée dans les Açores par son ONG partenaire Waste Free Oceans, s’engageant ainsi de manière concrète dans la lutte contre la pollution plastique en mer. Récolté par WFO en s’appuyant sur le réseau de pêcheurs « Guardians of the Sea », le plastique est ensuite transformé en copeaux puis en granules par notre nouveau partenaire SEAQUALTM, les granules de plastiques sont fondus et extrudés donnant vie à un fil polyester SEAQUALTM – du même nom – qui est alors tissé pour être utilisé pour les futurs bracelets interchangeables en plastique recyclé de BAUME. Un cercle vertueux basé sur la revalorisation de la matière plastique, le tout au service d’une création responsable.

Antoine Puissant, Head of communication chez BAUME précise : « BAUME repense le luxe de demain grâce à la revalorisation des matières. Aucun matériau précieux ou d’origine animale n’entre dans le processus de fabrication et les composants non utilisés sont systématiquement recyclés ou revalorisés. La question du plastique recyclé déjà abordée sur les éditions ICONIC et ZAG – toutes deux montées sur un bracelet en RPET, la collaboration avec SEAQUALTM permet à BAUME de transcrire concrètement dans l’univers du luxe ses valeurs tournées vers une économie plus circulaire. »

Au cœur de cette réflexion matière figure l’utilisation du RPET ou plastique recyclé que BAUME source lors de ces collectes de plastiques organisées avec l’ONG Waste Free Oceans et intègre ensuite dans la chaîne de production des bracelets BAUME. Au large de la côte de l’île de Sao Miguel aux Açores, et au cours d’une période d’essai de collecte de dix jours répartis sur les derniers mois, des pêcheurs locaux ont utilisé le filet (type chalut) créé par

Waste Free Oceans – spécialement conçu pour collecter des débris flottants dans l’océan – permettant ainsi de récolter plusieurs centaines de kilos de débris. À côté de cela, plusieurs groupes de volontaires ont collecté les déchets abandonnés sur les plages et sur les côtes de certaines îles des Açores.

Les déchets ont été ensuite triés et quelques centaines de kilos de plastiques réutilisables ont été envoyés aux usines de recyclage du réseau Waste Free Oceans dont fait partie SEAQUALTM afin de rentrer dans un cycle de recyclage et de revalorisation.

Bernard Merkx, fondateur de Waste Free Oceans souligne : “Cette collaboration avec BAUME met en lumière les vertus de l’éco-responsabilité. Elle démocratise les nouvelles matières et dessine les contours d’un futur plus responsable.”

Vivatech 2019, une animation autour de l’innovation des matières et de la personnalisation

C’est avec un bracelet en plastique recyclé entièrement personnalisable que BAUME a participé à Vivatech pour la deuxième année consécutive. Grâce à un processus de sublimation, une presse à chaud permettait de personnaliser en 30 secondes, en fonction du motif et de la couleur choisie parmi 12 variations différentes, un bracelet animation constitué d’un côté de fils de plastique recyclé blancs tissés et, pour plus de confort, doublé en liège naturel. Le visiteur pouvait alors repartir avec son bracelet animation, spécialement développé pour le salon et donc non adaptable en bracelet de montre.

En parallèle, Haptic Media, fidèle start-up partenaire de BAUME depuis sa création, avait mis en place un configurateur de démonstration qui illustrait le rendu des bracelets personnalisables sur les montres BAUME poussant ainsi à l’extrême le principe de personnalisation du bracelet (motifs, boutons, surpiqûres…).

Pour l’instant à l’état de POC – Proof of Concept – cette animation autour de bracelets en RPET personnalisables devrait voir le jour d’ici la fin de l’année et amener le concept de configuration, pilier de la marque BAUME, à un niveau d’ultra-customisation pour le client final.

A PROPOS DE BAUME

Lancée en mai 2018, BAUME est une marque horlogère à forte dimension écoresponsable. Animée par son engagement en matière de design, BAUME réinvente les méthodes traditionnelles de l’horlogerie et ouvre la voie à une économie circulaire.

Capitalisant sur l’expertise horlogère du groupe Richemont, elle crée des montres unisexes haut de gamme conçues à partir de matériaux durables, recyclés et recyclables.

D’inspiration minimaliste, CUSTOM TIMEPIECE est une collection de montres quartz et automatiques au design contemporain, entièrement personnalisables. Grâce à un configurateur digital comprenant plus de 3000 combinaisons différentes, le client BAUME peut enfin créer une montre à son image.

Composé d’un boîtier en aluminium et d’un bracelet en plastique 100% recyclé, le modèle ICONIC est le modèle phare de BAUME, sa toute première création engagée et respectueuse de l’environnement.

Les séries limitées réalisées en collaboration avec des partenaires internationaux mettent l’accent sur le design, tout en restant fidèle à l’esprit BAUME. Des pièces au style unique, sans concession sur leur impact environnemental. Pour créer un avenir meilleur ensemble.

A PROPOS DE WASTE FREE OCEANS

Waste Free Oceans collecte et transforme le plastique des océans en une nouvelle et innovante matière première. Grâce à un partenariat avec des entreprises de recyclages, des convertisseurs et des marques, Waste Free Oceans utilise les ressources disponibles et sensibilise sur la pollution plastique des océans. Basé à Bruxelles, l’organisation agit aussi aux Etats-Unis, en Asie et en Turquie.

A PROPOS DE SEAQUALTM

SEAQUAL ™ transforme le plastique marin en nouveaux produits pour challenger la pollution marine. SEAQUAL™revalorise les produits perdus en développant et en supportant des initiatives de nettoyage des océans, en engageant et en inspirant les industries et les consommateurs.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.