ActualitésInformations

La naissance d’un petit léopard d’Arabie

La Commission Royale pour AlUla (RCU) annonce la naissance d’un léopard d’Arabie, offrant un bel espoir pour la renaissance de son espèce, aujourd’hui gravement menacée. La femelle est née le 23 avril 2021 et son identification sexuelle et son premier contrôle sanitaire ont eu lieu le 13 juillet dernier. Elle fait à ce jour partie des 16 animaux nés dans le cadre d’un programme d’élevage en captivité au centre d’élevage de léopards d’Arabie à Taif, en Arabie Saoudite, visant à sauver l’animal de l’extinction.

Son espèce compte moins de 200 individus à l’état sauvage après des siècles de perte d’habitat et de braconnage. Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’espèce est “en danger critique d’extinction”, ce qui signifie qu’elle est confrontée à un risque extrêmement élevé d’extinction à l’état sauvage.

L’habitat du léopard, qui s’étendait autrefois sur toute la péninsule arabique et jusqu’au Levant, est désormais limité à trois pays : l’Arabie saoudite, Oman et le Yémen. Le centre d’élevage est géré par la Commission Royale pour AlUla, l’agence qui redéveloppe une région de 22 561 km² du nord-ouest de l’Arabie saoudite pour en faire une destination mondiale du patrimoine naturel et culturel.

En Arabie, la motivation pour sauver le léopard est forte. Pour les habitants de la région, le léopard d’Arabie – connu en arabe sous le nom de An Nimr Al ‘Arabi ¬- représente depuis longtemps la beauté, la tranquillité, la force physique, l’intrépidité et la liberté. L’animal occupe une place particulière dans l’imaginaire, et ce depuis des millénaires, et se retrouve dans l’art rupestre ancien, dans des récits et même dans des expressions du quotidien.

Pour cette raison, la naissance du léopard représente un réel gain pour le patrimoine saoudien tant culturel que naturel.

L’espèce sera finalement réintroduite dans la nature sauvage des montagnes d’AlUla, en restaurant la population grâce à un programme de reproduction et à la préparation d’un habitat approprié dans lequel les léopards pourront prospérer.

La campagne comprend les initiatives suivantes :

  • Expansion du programme d’élevage en captivité avec l’ouverture d’un centre d’élevage ultramoderne qui ouvrira début 2024 dans le cadre de la réserve naturelle de Sharaan, à AlUla.
  • Création d’un fonds pour les léopards d’Arabie, auquel la RCU a alloué 25 millions de dollars.
  • Extension des partenariats avec des entités de conservation pertinentes telles que l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et Panthera.
  • Conversion de 80 % des terres du projet AlUla en réserves naturelles, conformément à la Saudi Green Initiative. La réserve naturelle de Sharaan, par exemple, permettra de restaurer et de conserver l’écosystème, y compris la flore et la faune indigènes, sur 1 560 kilomètres carrés.
  • Réintroduction d’espèces proies telles que le bouquetin de Nubie et les gazelles d’Idmi.
  • Formation des résidents d’AlUla en tant que gardiens de parc pour sauvegarder les réserves.

Le Dr Ahmed Almalki, Directeur des réserves naturelles, a déclaré : “Cette naissance est importante car elle constitue un pas de plus vers la renaissance du léopard d’Arabie. Nous pensons que la sauvegarde d’espèces menacées telles que le léopard d’Arabie est essentielle à la protection de notre planète et à l’équilibre naturel de notre écosystème. Notre objectif à la Commission Royale pour AlUla n’est rien de moins que de restaurer la puissance de l’équilibre de la nature.”

A propos de la Commission Royale pour AlUla (RCU)

La Commission Royale pour AlUla (RCU) a été créée par décret royal en juillet 2017 pour protéger et sauvegarder AlUla, une région d’une importance naturelle et culturelle exceptionnelle dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite. RCU se lance dans un plan à long terme pour développer et réaliser une transformation durable de la région, la réaffirmant comme l’une des destinations archéologiques et culturelles les plus importantes du pays et la préparant à accueillir des visiteurs du monde entier. Le travail de développement de RCU à AlUla englobe un large éventail d’initiatives dans les secteurs de l’archéologie, du tourisme, de la culture, de l’éducation et des arts. Ces activités reflètent la volonté de développer le tourisme et les loisirs en Arabie saoudite, comme résumé dans la Vision 2030 de la destination.

A propos d’AlUla

Située à 1 100 km de Riyad, dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, AlUla est un lieu de patrimoine culturel et naturel exceptionnel. Son vaste territoire, sur une surface totale de 22 561 km2, abrite une vallée oasienne luxuriante, des montagnes de grés spectaculaires, et des sites archéologiques millénaires, datant pour certains des royaumes de Lihyan et Dadan. Hégra est le site archéologique le plus iconique d’AlUla, le premier d’Arabie saoudite à avoir été classé Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ancienne cité de 52 hectares, Hégra fut la principale ville du sud du royaume nabatéen, et comprend une centaine de tombes, en très bon état de conservation, creusées dans la roche des montagnes de grés ceinturant ce qui était alors une zone habitée. En plus d’Hégra, de nombreux autres sites historiques et archéologiques sont présents à AlUla : l’ancienne capitale des royaumes de Dadan et de Lihyan, considérée comme l’une des principales villes de la péninsule arabique au premier millénaire avant JC ; des milliers d’inscriptions et d’œuvres gravées dans la roche ; les stations de la ligne de chemin de fer du Hijaz construite au début du 20ème siècle et en partie détruite par Lawrence d’Arabie.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :