ActualitésOrganisation

Handivisible se lance à présent à l’échelle nationale

Dispositif innovant pour les personnes en situation de handicap, Handivisible permet de réduire l’attente de ces derniers dans les files grâce à une application facilitant l’accès prioritaire. Incubée à la Technopole de l’Aube en Champagne et déjà bien implantée sur le département, l’entreprise s’ouvre à présent au marché national et propose également sa solution aux femmes enceintes depuis peu.

En France métropolitaine et DOM, 2 750 000 personnes souffrent d’au moins une limitation fonctionnelle, dont 420 000 qui ont aussi une reconnaissance administrative. Grâce à la Carte Mobilité Inclusion (CMI), la réglementation actuelle facilite le quotidien des personnes en situation de handicap, notamment en leur permettant de couper les files. Un droit simple en théorie, mais bien moins aisé à appliquer en pratique.

“Je me souviens de la première fois où je me suis rendue dans un magasin en possession de ma carte mobilité inclusion (CMI), fraîchement attribuée par la Maison départementale des personnes handicapées. J’ai vu cette longue file de gens devant moi et j’ai réalisé que je n’allais jamais oser leur demander de me céder leur place. J’ai parlé de cet événement à une amie, elle aussi handicapée. Elle a pu me confier qu’elle ne se servait jamais de sa carte de priorité pour cette même raison. C’est comme ça qu’est née l’idée de Handivisible.”

Maïté Ferdinand, fondatrice de Handivisible

Créé et développé en 2020, le dispositif Handivisible permet à toute personne handicapée de bénéficier du droit à la priorité de signaler sa présence dans une file d’attente. A l’origine du projet, Maïté Ferdinand, entrepreneuse reconnue en qualité de travailleuse handicapé (RQTH) et confrontée à des difficultés de mobilité dans certaines situations de la vie quotidienne.

Très facile à intégrer dans les espaces publics, Handivisible prend la forme :

  • D’un émetteur, c’est-à-dire une application smartphone, remplaçable par une télécommande ou d’autres solutions adaptées en fonction du handicap.
  • D’un récepteur, borne lumineuse et sonore positionnée à la caisse d’un magasin ou au guichet d’un musée par exemple, qui avertit l’hôte de l’établissement et les personnes en attente de la présence d’une personne prioritaire dans la queue.

Lorsque l’utilisateur enregistré dans l’application (grâce à une carte d’invalidité ou de priorité) manifeste sa présence dans la file d’attente de n’importe quel établissement équipé de la technologie Handivisible, l’hôte de caisse n’a plus qu’à demander aux personnes valides de le laisser passer.

Véritable dispositif d’aide psychologique, la solution Handivisible évacue la charge de stress de ce moment où la personne handicapée ressent le besoin de “quémander” sa place légitime dans la file d’attente. Un moment pouvant prendre la forme d’une véritable épreuve, d’autant plus lorsque le handicap est invisible. D’ailleurs, on estime que près de 80% des personnes concernées n’ont pas de handicap directement visible à l’œil nu.

Déjà installé dans plus d’une vingtaine d’établissements de l’Aube et téléchargé par plus de 1 200 aubois, Handivisible est notamment soutenu par la Région Grand Est, le Département de l’Aube, les réseaux Entreprendre et Initiative Aube ou encore Bpifrance. La startup fait à présent ses premiers pas sur le marché national avec des premières implantations réussies dans la Marne ainsi que dans le département du Nord.

Bien entendu, toutes les données personnelles transmises par les utilisateurs à l’application sont gérées par un serveur sécurisé agréé données de santé. A leur convenance, les établissements souhaitant adopter Handivisible paient un abonnement pouvant être mensuel ou annuel.

“Tout ce qui concerne le handicap est une des grandes compétences confiées par la Loi au département pour permettre à ces personnes de vivre le plus sereinement possible au sein de la société. A titre plus personnel, j’ai une fibre humaine et sociale me conduisant à dire en tant que personne que nous nous devons, par solidarité et dans une société évoluée, de porter la plus grande attention au handicap. Lorsque j’ai rencontré Maïté Ferdinand, j’ai choisi de suivre de très près ce dossier et de convaincre mes collègues que le département se devait d’être au côté du développement de ce projet. Il  répond à un véritable besoin et les gestionnaires d’entités ouvertes au public ne peuvent qu’être convaincus par ce concept au service du bien vivre ensemble. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’accompagner par une première aide financière le projet et que nous allons continuer de le soutenir, notamment pour permettre que le produit se développe de façon pérenne dans tous types d’établissements publics.” Philippe Pichery, Président du Conseil départemental de l’Aube

Handivisible dès à présent accessible aux femmes enceintes : Babyvisible

Spécifiquement développée pour cette catégorie de personnes, Handivisible existe à présent dans une version dédiée aux femmes enceintes. Également concernées par le droit à la priorité de circulation dans les établissements publics et les transports en commun, les futures mamans n’ont plus qu’à télécharger sur leur smartphone l’application “Babyvisible”. Il est bien sûr nécessaire de transmettre à cette dernière un justificatif témoignant de la maternité (une copie de leur calendrier de grossesse remis par la CPAM à partir du 3ème mois) pour accéder à la solution. Comme Handivisible, Babyvisible est 100% gratuit et téléchargeable sur IOS et Androïd.

À propos de la Technopole de l’Aube

La Technopole de l’Aube en Champagne est une interface spécialisée en ingénierie de l’innovation. Implantée à Troyes, elle est dotée d’un incubateur d’excellence connecté aux laboratoires universitaires et d’un incubateur étudiant Pépite transversal aux établissements d’enseignement supérieur du territoire, le Young Entrepreneur Center (YEC). Elle propose un programme start-up complet, l’accès à un réseau d’experts, une offre immobilière et propose les meilleures ressources pour aider les entrepreneurs à développer leur projet innovant.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :