ActualitésOrganisationRésultats

Gallica franchit le cap des 6 millions de documents en ligne

Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, franchit le cap des 6 millions de documents en libre accès avec notamment la mise en ligne du Roman de la Momie de Théophile Gautier dans une édition de 1929 sublimée par les compositions de George Barbier. L’ouvrage est désormais mis gratuitement à la disposition de tous dans l’une des plus grandes bibliothèques numériques au monde : gallica.bnf.fr

Gallica, au coeur de la politique numérique de la BnF

Avec à ce jour 6 millions de documents accessibles gratuitement en ligne, Gallica est l’une des plus importantes bibliothèques numériques au monde : elle est non seulement la bibliothèque numérique de la BnF, mais aussi la plateforme de diffusion des collections de près de 400 partenaires.

Gallica est au cœur de la politique numérique de la BnF. Livres, presse et revues, mais aussi manuscrits, images, cartes, partitions, enregistrements sonores, vidéos et objets – certains numérisés en 3D – y sont librement consultables.

Afin de favoriser l’accessibilité et les usages de ces collections, la BnF développe les dispositifs de médiation au sein même de Gallica. Via la rubrique « Gallica vous conseille », le blog ou les réseaux sociaux, ce sont des milliers d’articles, qui permettent d’éclairer, de classer et de mieux comprendre les documents mis en ligne. Chercheurs, étudiants, enseignants, créateurs, journalistes, geeks, bibliophiles, amateurs d’arts, de littérature ou de généalogie, viennent ainsi pour leurs recherches comme pour leurs loisirs. Ce sont tous ces utilisateurs, en France comme à l’étranger qui animent la collection de Gallica. Car la bibliothèque numérique n’est jamais aussi vivante que lorsque les publics s’en emparent et lui inventent de nouveaux usages.

Gallica s’inscrit dans une politique ambitieuse et plurielle de diffusion et de médiation numérique. La numérisation est un levier essentiel de l’accessibilité aux documents patrimoniaux. Expositions virtuelles (expositions.bnf.fr), dossiers pédagogiques (classes.bnf.fr), applications, notamment à destination du jeune public (Fabricabrac, Gallicadabra, BDnF) ou encore portails et bibliothèques numériques thématiques développés dans le cadre d’action de coopération sont autant d’outils que développe la BnF au service de la diffusion de son patrimoine.

Gallica marque blanche : un réseau de bibliothèques numériques pour tous

Gallica est également au service des projets de ses partenaires à travers une offre de bibliothèque numérique en marque blanche qui permet de faire bénéficier ses partenaires de son savoir-faire. Ce sont ainsi huit bibliothèques numériques en marque blanche réalisées par la BnF et ses partenaires qui ont vu le jour : Numistral, pour la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg ; le site de la Grande Collecte, en partenariat avec le Service Interministériel des Archives de France ; Rotomagus, pour la ville de Rouen, la bibliothèque numérique francophone, avec le Réseau Francophone Numérique et la bibliothèque diplomatique numérique pour le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ; France- Angleterre Manuscrits médiévaux, avec la British Library, NumBa, la bibliothèque numérique du Cirad en agronomie tropicale, et Rosalis, la bibliothèque numérique patrimoniale de Toulouse. Le dispositif « Gallica Marque Blanche » est nominé pour les Victoires des Acteurs publics 2020, dans la catégorie Innovation. Ce prix récompense chaque année les meilleures initiatives en matière de modernisation de l’action publique.

En 2020, place à l’innovation

Géolocalisation : cap sur le contributif…

Gallica s’ouvre à l’enrichissement participatif et développe le projet Gallicarte pour permettre une géolocalisation des recherches effectuées dans la bibliothèque numérique. L’algorithme, qui a permis de géolocaliser 180 000 cartes et images, est désormais déployé.

Un outil participatif, L’Arpenteur, est mis en ligne simultanément : il permet aux Gallicanautes de préciser, en temps réel, la position de documents mal ou non géolocalisés. Le lancement de Gallicarte et de l’Arpenteur s’accompagne d’opérations collaboratives, à suivre sur le blog Gallica ou sur les réseaux sociaux, #Gallicarte et #DéfiGallica

…en attendant l’intelligence artificielle

La BnF travaille actuelllement sur la fouille d’images faisant appel à l’intelligence artificielle, notamment pour valoriser la richesse iconographique de Gallica et faciliter la recherche ciblée d’images dans l’ensemble des 6 millions de documents en ligne.

Tags
Booking.com

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :