FWA lance son simulateur de retraite par points

Temps de lecture : 3 minutes

FWA, entreprise française de services numériques (ESN) et spécialisée en informatique de gestion, lance son simulateur de retraite par points ayant pour objectifs de proposer des éléments concrets pour calculer la pension ou le montant de retraites de chacun tout en les comparant avec les régimes actuels.

Dans un contexte où les débats liés aux retraites sont au cœur des préoccupations, les actifs peuvent légitimement se demander comment seront fixés les montants de leurs futures pensions de vieillesse. Bien souvent, les formules de calcul sont complexes et varient entre les régimes de retraite de base et de retraite avec une prise en compte du profil ayant travaillé dans le secteur public ou privé.  Par ailleurs, les textes sont souvent très difficilement lisibles pour permettre à un non initié de déceler les impacts sur sa situation personnelle.

« Les simulateurs s’appuient sur le parcours individuel du citoyen pour apporter une réponse concrète à son attente. Cela leur permet de se projeter plus facilement, de ne pas rester dans une situation inconnue », explique Dimitri Ashikhmin, Directeur Associé de FWA.

Aujourd’hui, FWA propose à travers son simulateur de retraite, le profil standard qui correspond à la majeure partie de la population, cadres et non cadres. Plusieurs modes de calculs permettent de raconter sa carrière en quelques chiffres ou bien avec plus de détails.

 « Ce simulateur puise dans les textes publiés par le gouvernement pour calculer la retraite. Il vise à donner une réponse concrète, chiffrée. Nous restons pragmatiques sans prendre position pour le gouvernement ou pour les syndicats mais davantage comme arbitre pour aider au mieux les citoyens français dans leurs questionnements. L’humain est l’ennemie de ce qu’il ignore, dans le climat actuel de tension et d’incertitude, la réforme de la retraite soulève énormément de questions, l’objectif de ce simulateur est de nous aider à agir en connaissance de cause. » explique Nabil Cadoret, Directeur de Projets chez FWA

Elle prend toutefois en compte :

  • l’absence de malus dont certaines catégories de personnes peuvent bénéficier,
  • le nombre d’enfants du foyer,
  • la valeur du point du démarrage = 0.55 €, mais il est possible d’ indexer cette valeur par rapport à l’évolution des salaires, comme prévu par le projet de loi,
  • il est possible également de tenir compte des points accordés à certaines catégories (chômeurs, arrêts maladie, congés maternité…).

La plateforme sera amenée à évoluer en fonction des changements apportés lors des négociations et d’autres annonces du gouvernement.

« Nous pourrions éventuellement dans un futur proche présenter un “simulateur inversé”. La personne indique sa situation à travers un ensemble de questions et réponse et le logiciel présentera les extraits des textes législatifs qui s’appliquent à sa situation », conclut Dimitri Ashikhmin.

À propos de FWA :

FWA est une Entreprise de Services Numériques (ESN), créée en 2005. L’équipe, composée de 30 « développeurs d’idées », trouve les solutions idéales à chaque problématique métier. Pour cela, FWA développe et cultive ses propres composants logiciels afin de proposer une solution efficace, rapide et adaptée aux besoins de ses clients. Depuis sa création, FWA a réalisé plus de 200 projets pour des grands groupes et des PME (tels que le groupe Bolloré, BGE, Médecins Sans Frontières, Notre-Dame, Bio C’Bon, Carrefour, Auchan, Géant, Casino, Bricoman, etc.)

Depuis sa création, FWA a acquis le statut de Jeune Entreprise Innovante. Celui-ci lui permet de consacrer 15% de son activité à la R&D notamment dans le développement de solutions basées sur les toutes dernières technologies Microsoft.

FWA est partenaire certifié de Microsoft pour le support de jeunes éditeurs.

Quelques chiffres clés :

  • FWA enregistre une croissance de 15% de son chiffre d’affaires chaque année
  • FWA a pu réaliser plus de 200 projets de développement spécifiques pour ses clients.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.