François de Rugy … un dossier Mediapart qui fait pschitt

Temps de lecture : 3 minutes

François de Rugy fut l’invité du JT d’hier soir sur France 2, il s’est dit blanchi de toutes les accusations publiées par Mediapart, en s’appuyant sur les rapports établit rapidement par le gouvernement et l’Assemblée.

Effectivement, en dehors d’un coup trop important pour la rénovation du dressing de son appartement de fonction et de 3 diners (sur 12), tout le reste est considéré comme normal.

Ce qui est étonnant, avec les hommes politiques, de tout bord, est leur faculté à ne pas répondre à certaines questions.

Julian Bugier, présentateur du JT d’hier soir, lui a demandé à plusieurs reprises, si certains diner n’était trop somptueux. Il n’a pas cité les homards, mais des vins fort chers. François de Rugy n’a aucun moment esquisser le moindre début de réponse à ce sujet, estimant être blanchi de tout soupçons.

Effectivement, les rapports concluent que toutes les dépenses sont dans les normes, à quelques exceptions près. A la limite, François de Rugy aurait pu attendre la sortie de ces rapports et probablement ne pas démissionner. Mais, ça c’est une autre histoire.

Aujourd’hui, François de Rugy dit avoir déposé plainte contre Mediapart (semble-t-il pour diffamation).

Dans l’univers de la presse, en France, nous avons 2 journaux connus pour mettre en accusation des personnalités.

Le plus ancien, existant exclusivement en version « papier », c’est naturellement Le Canard Enchainé. Nous avons pu constater durant l’élection présidentielle, la puissance de ce journal, avec les dossiers sortant semaine après semaine contre François Fillon.

Le plus ressent, existant exclusivement sous la forme d’un site internet : Mediapart.

Certains autres supports presses publient, plus ou moins, régulièrement des dossiers « brulants », mais ce n’est pas leur spécialité.

Le problème est que ces révélations peuvent détruire un personnage public, tel que François Fillon que tout destinait à devenir président de la République.

Devrait-on interdire cela ? Donc museler la presse.

Certainement pas, la France est un pays où nous avons le droit de nous exprimer. Il n’est pas question que Le Canard Enchainé, Mediapart ou d’autres soient contraint de faire valider leurs publications par un organisme public, un ministère du contrôle du contenu de la presse.

Mais, le risque est que certains dossiers soient des attaques en grande partie creux, comme celui de Mediapart contre François de Rugy, où il ne reste que 3 diners et 1 dressing.

Tant pis, puisque face à un dossier creux, il y a le plus souvent des dossiers sérieux, tel que celui du Canard Enchainé contre François Fillon.

Il faut simplement que ces support presse assume leurs responsabilité (et c’est le cas) en acceptant d’être cité en justice pour diffamation.

Il ne doit pas y avoir de limites dans la liberté de la presse, il faut juste que les dossiers soient vraiment sérieux pour éviter de mettre en cause une personnalité sans fondement.

Et en face, une personnalité mise en cause ne doit pas réagir n’importe comment.

A l’époque, dans l’intérêt de son camps, François Fillon aurait dû se retirer de la présidentielle, en sachant que les dossiers du Canard Enchainé n’était pas de simples attaquent vides de sens. Et aujourd’hui, mais pas du tout de la même ampleur, François de Rugy aurait dû attendre quelques jours pour montrer qu’il était face à un dossier vide.

Tout cela n’est pas facile.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.