ActualitésInformations

Crise sanitaire : une opportunité pour sauver des pharmacies

Face à la pandémie de coronavirus, les pharmacies de France sont en première ligne pour conseiller les patients, les rassurer, mais aussi réguler et distribuer les masques auprès des professionnels de santé.

Pourtant, juste avant la crise sanitaire, les officines françaises peinaient à faire reconnaître leur importance stratégique. Trop souvent, elles avaient, à tort, une image de simples “commerçants”, et leur existence même était menacée.

Une première évolution notable a eu lieu fin 2019, avec la reconnaissance du métier d’acteur de santé du pharmacien via une rémunération à l’acte (et non plus au médicament vendu) et la mise en place de nouvelles missions telles que la vaccination, les entretiens thérapeutiques et dernièrement la possibilité pour les femmes battues de se réfugier dans les pharmacies.

Mais est-ce suffisant ? Aujourd’hui, alors que les plus de 21 000 pharmacies françaises jouent un rôle central dans la gestion de la crise sanitaire, elles sont 200 en moyenne à disparaître chaque année, le plus souvent faute d’avoir trouvé de repreneur.

En 10 ans, plus de 1 500 pharmacies ont fermé leurs portes, notamment en zone rurale (source), ce qui amplifie la désertification médicale.

Pour éviter de perdre ce précieux maillage du territoire, indispensable pour lutter efficacement contre la pandémie de coronavirus (mais pas seulement !), Ouipharma.fr se bat depuis 5 ans pour mettre en relation les vendeurs et les repreneurs de pharmacie.

Sauver les pharmacies : un enjeu de santé publique

Il n’y a pas de système de santé digne de ce nom sans un réseau de pharmacies disséminées sur tout le territoire, y compris dans les campagnes, les bourgs, les villages et les zones péri-urbaines.

La pandémie de Covid-19 a mis en lumière leur importance stratégique pour faire le lien avec la population mais aussi avec les autres professionnels de santé. Leur nouvelle mission de régulateur et de distribution de masques ne représente pourtant que le sommet émergé de l’iceberg, une toute petite facette parmi tous les services qu’elles fournissent au quotidien.

Ainsi, sans un maillage efficace, couplé à un système logistique d’approvisionnement performant qui existe autour du médicament, les habitants des zones rurales vont vite être fragilisés.

Après cette crise sanitaire, il faudra donc définir les nouvelles attributions du pharmacien et redonner de l’attractivité au secteur en désertification pour éviter le détricotage du maillage qui est une force pour notre pays.

Pour Guillaume Campo, pharmacien et cofondateur de Ouipharma.fr, cette situation représente un véritable enjeu de santé publique.

Il confirme : « La pharmacie est bien souvent le dernier commerce à résister dans les communes en difficulté. Si elle ferme ses portes, à défaut de trouver un repreneur, nos communes rurales vont se transformer en désert de soins ! Nous sommes face à une double urgence : faciliter la transmission du dernier lien entre les populations reculées et le système de santé, mais aussi maintenir le maillage territorial qui fait la force de notre pays. C’est la croisade que mène sans relâche notre jeune société. »

Un point de rencontre unique pour faciliter les transactions

“Une pharmacie sur deux va mourir” : en 2018, le syndicat des officines tirait déjà la sonnette d’alarme en menant une campagne choc destinée à alerter les collectivités sur une situation plus que préoccupante.

Pour éviter ce qui serait un véritable drame sanitaire, Ouipharma.fr simplifie les transactions en proposant sur une seule et unique plateforme toutes les annonces de pharmacies à vendre.

Tout le monde y gagne :

  • les vendeurs d’officines (transactionnaires et pharmaciens) profitent d’une meilleure visibilité et multiplient les opportunités de vendre ;
  • les acquéreurs gagnent un temps précieux en identifiant rapidement les pharmacies à reprendre.

Et en prime, tous font des économies : ces démarches de mise en relation sont réalisées via le paiement d’un abonnement payé par le vendeur (3 formules disponibles). Le site est gratuit pour les acheteurs.

Une communauté de 6 000 pharmaciens

Ouipharma.fr est un concept novateur lancé par une équipe de jeunes entrepreneurs qui souhaitent moderniser la transaction de pharmacies.

Leurs outils digitaux performants, toujours simples à utiliser, fédèrent désormais plus de 6 000 pharmaciens. Ils représentent en effet une aubaine face au vieillissement de la profession de pharmacien et à la reprise du marché de la transaction.

Ouipharma.fr est ainsi la seule et unique plateforme du marché à regrouper les offres de vente.

Elle propose également de nombreux services complémentaires pour faciliter l’installation (ou la réinstallation) du pharmacien acquéreur : la réalisation d’une étude d’implantation, la recherche d’un associé, l’aide au financement de la reprise….

Enfin, un tout nouveau service vient d’être ajouté pour aider les pharmacies implantées sur le territoire à se développer : la publication d’offres d’emplois.

A propos de Guillaume Campo et Aurélien Filoche, les fondateurs

Guillaume Campo (Docteur en pharmacie) et Aurélien Filoche (diplômé d’école de commerce NEOMA Reims) se sont rencontrés à l’ESCP Europe en 2012, lorsqu’ils passaient un Master spécialisé innover et entreprendre.

L’idée de Ouipharma.fr est née de l’expérience “du terrain” de Guillaume. En tant que pharmacien, il a en effet consacré plus de 2 ans à trouver une pharmacie à reprendre.

Face à ces difficultés ubuesques, Guillaume et Aurélien ont décidé de faciliter la cession des pharmacies en proposant une solution “nouvelle génération” à la fois simple et efficace : Ouipharma.fr, une plateforme qui centralise toutes les annonces de pharmacie à vendre.



Booking.com

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :