ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Aucun incendie ne peut détruire le stockage des Bitcoins

La technologie des chaînes de blocs les blockchains en anglais, fait qu’aucun incendie ne peut détruire le Bitcoin ou autre cryptomonnaie ou tout stockage utilisant cette technologie.

Cette remarque peut paraître curieuse, comment un incendie pourrait détruire quelque chose qui est stocké sur internet. Et pourtant, il suffit de suivre l’actualité, l’hébergeur Français OVH a subi 2 incendies coup sur coup.

Un énorme incendie, le 10 mars, qui a détruit l’un de ces datacenters à Strasbourg et un second, beaucoup plus petit le 19 mars. Résultat, on se rend compte de la vulnérabilité des informations qui sont diffusées sur internet, elles sont stockées sur des ordinateurs qui peuvent tomber en panne, ou pire être détruit dans un incendie.

On pourrait imaginer que les stockages de données sont doublées, triplées … qu’il y a des sauvegardes prêtent à prendre le relais immédiatement. Il n’en est rien, la majorité des sites hébergés sur des serveurs chez OVH qui ont été détruits n’ont pas redémarré. Certains n’avaient pas de sauvegardes ou des sauvegardes dans le même bâtiment et peuvent avoir tout perdu.

La technologie des Blockchains, qui ne peut pas être utilisée pour héberger des sites internet, est utilisée pour stocker des données, sans qu’il soit possible ni de les modifier, ni qu’elles soient détruites par accident.

Les données selon la technologie des Blockchains ne sont pas stockées à un endroit, mais sur des milliers de points (des nœuds) indépendant les uns des autres. Pour détruire un stockage basé sur les Blockchains, donc pour détruire – par exemple – le Bitcoin, il faudrait détruire le réseau internet. À part une guerre nucléaire globale (à ce moment ça n’a plus d’importance), le système des Blockchains est totalement sécurisé (jusqu’à ce que des pirates trouvent une faille, ce qui n’est pas le cas pour le moment).

C’est un système totalement décentralisé, donc un incendie comme celui qui a frappé OVH n’a aucune incidence sur le Bitcoin ou autre stockage utilisant cette technologie. Alors que si le Bitcoin utilisé une technologie centralisée, il aurait pu être détruit par cet incendie ou au moins à l’arrêt le temps de recharger les sauvegardes sur des serveurs remis en route par OVH.

Si les placements en cryptomonnaies sont à risques, on ne risque pas de perdre son portefeuille de Bitcoins à cause d’un incendie, il faut simplement ne pas perdre ses codes d’accès.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :