Aide à domicile : il y a urgence !

Temps de lecture : 3 minutes

Le secteur de l’aide à domicile est en grande souffrance économique et morale. Il est pourtant indispensable à la société de la longévité, qui doit permettre à chacun de demeurer le plus longtemps possible à son domicile. Pour que l’aide à domicile soit bien la priorité de la prochaine Loi Grand Âge et Autonomie, le groupe mutualiste de santé et prévoyance AÉSIO lance une campagne de mobilisation « Dites Leur Merci ». Lettre ouverte au premier ministre, appel aux citoyens pour interpeller les pouvoirs publics sur une meilleure reconnaissance de la profession, activation d’une communauté de soutien sur les réseaux sociaux, cette campagne participe aux initiatives d’urgence pour sauver l’aide à domicile.

L’urgence d’agir. Les mouvements de grève actuels traduisent le malaise d’une profession en souffrance. Et pour cause ! Alors que la France comptera 3 millions de personnes dépendantes (d’après l’INSEE) en 2030 et que 95% des Français (Selon une étude sur la prise en charge de la perte d’autonomie, réalisée par Harris Interactive en juin 2018) veulent pouvoir vivre et vieillir le plus longtemps possible à leur domicile, le nombre de professionnels de l’aide à domicile diminue. L’an dernier, et pour la première fois, près d’un poste sur cinq dans ce secteur n’avait pas trouvé preneur faute d’attractivité du métier. A cela s’ajoute un profond sentiment d’abandon de la profession lié au fait que les promesses gouvernementales du maintien à domicile n’ont pas été réalisées dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2020 (PLFSS). Les attentes se reportent sur le futur projet de loi Grand Âge et Autonomie qui doit être présenté en décembre 2019 et pour lequel le Gouvernement avait indiqué faire du maintien à domicile sa priorité. Cette promesse doit être tenue, alors que le nombre de personnes âgées dépendantes explose – plus de 500 000 d’ici 2030 – et que le risque de désert d’aide à domicile n’a jamais été aussi grand.

Rendre visibles les invisibles. Ces professionnels, dont 94% sont des femmes, souffrent d’un manque de reconnaissance et de visibilité, l’attention médiatique étant essentiellement portée sur les EHPAD. Le Groupe AÉSIO, qui couvre plus de 50 000 aides à domicile en France, se mobilise une nouvelle fois pour les soutenir avec la deuxième édition de sa campagne « Dites Leur Merci ». Le but est de promouvoir une meilleure reconnaissance des aides à domicile, à la fois par les bénéficiaires, leur famille et par les pouvoirs publics.

 « Il y un réel attachement des Français à l’aide à domicile, qui est de plus en plus nécessaire dans le contexte de vieillissement de la population. Mais cette reconnaissance sociale ne se traduit pas en reconnaissance politique et encore moins en reconnaissance économique. Nous endossons avec cette campagne le rôle de lanceur d’alerte sociétal », indique Emmanuel Roux, Directeur général du Groupe AÉSIO.

Maintenir la pression. La campagne démarre le 13 octobre avec la publication par voie de presse d’une lettre ouverte au Premier ministre dans le JDD, mettant en lumière le manque de reconnaissance de ces professionnels dans les réformes et le problème d’attractivité des métiers.

La campagne invite les citoyens français à se mobiliser et à interpeller à leur tour le Premier ministre pour une juste reconnaissance de cette profession. Un film dystopique réalisé par l’agence Wake, présente une société en 2030 sans aide à domicile, pour sensibiliser sur les risques liés à la pénurie de ces professionnels si rien n’est fait à temps.

La première édition de la campagne « Dites Leur merci », lancée en septembre 2018, avait déjà permis de toucher plus de 600 000 personnes et de solliciter plus de 300 députés.

A propos du Groupe AÉSIO

Le Groupe AÉSIO est une union mutualiste dont la vocation est de mobiliser les solidarités nécessaires pour apporter les réponses économiques et sociales aux priorités du « vivre mieux » des personnes et des collectivités : prévention, couverture santé, accès aux soins, longévité, prévoyance, etc. Il unit, depuis le 5 juillet 2016, les forces d’Adréa mutuelle, Apréva mutuelle et Eovi Mcd mutuelle pour agir au plus près des besoins des territoires et de ses 2,9 millions d’adhérents, dans un esprit de solidarité mutualiste qu’affirme sa signature de marque « Décidons ensemble de vivre mieux ».

Le Groupe AÉSIO, chiffres clés :

  • Plus de 2 milliards d’€ de chiffre d’affaires en santé brut, et prévoyance HT
  • Près de 3 millions de personnes protégées
  • Plus de 40 000 entreprises adhérentes
  • Près de 320 agences sur tout le territoire
  • Plus de 3 800 collaborateurs

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.