ActualitésRésultats

Achats anticipés et promotions pour Noël sous le sceau de l’inflation

Etude NielsenIQ

Alors que l’inflation continue de croître et de plomber tant le moral que le pouvoir d’achat des Français, Noël et ses réjouissances approchent à grands pas. Les Français passeront-ils un “Joyeux Noël” malgré la crise inflationniste ? NielsenIQ dévoile sa dernière étude sur les attentes et l’état d’esprit des ménages à l’approche des fêtes de fin d’année.

Noël heureux, Noël précautionneux

Si 57% des Français déclarent vouloir profiter de Noël et des fêtes de fin d’année pour passer du temps en famille/entre amis en profitant de l’instant présent, loin des tracas du quotidien, 44% prévoient de réduire leurs dépenses en raison de l’inflation qui impacte considérablement leur pouvoir d’achat depuis de longs mois maintenant. Ces mêmes 44% tentent de faire des économies sur l’énergie et le carburant, et vont anticiper au maximum leurs achats pour éviter la hausse des prix en lien avec les achats de dernière minute. A noter que cette année, seuls 4% des personnes interrogées vont faire attention aux règles sanitaires en lien avec le CoVid. Cette source d’anxiété n’est plus aussi impactante qu’en 2020 et 2021.

L’impact de l’inflation sur les comportements d’achat

La prudence et l’anticipation sont de mise pour aborder Noël avec plus de sérénité.

65% des consommateurs anticipent la hausse des prix des produits tels que l’alimentation, les boissons, les cadeaux ou bien encore ceux d’hygiène/beauté.  71% d’entre eux s’attendent à une hausse des prix de 15% sur l’alimentaire, quand 67% anticipent une hausse des prix de près de 20% sur les cadeaux.

22% des personnes interrogées ont déjà commencé leurs achats de Noël depuis la mi-octobre. Seuls 14% attendront la dernière minute cette année.

30% des consommateurs seront très attentifs cette année au Black Friday afin d’acheter des produits à l’avance en cas de promotions intéressantes.

Les promotions sont également identifiées comme un vrai déclencheur d’achat pour les foyers français. 38% prévoient de profiter des offres spéciales Noël pour limiter le montant du ticket de caisse. 40% ne prévoient pas de délaisser malgré tout les produits “premium” – qu’ils conçoivent comme des produits fabriqués avec des ingrédients de meilleure qualité.

Home sweet home, préparatifs, voyages, lèche vitrines de Noël

56% des personnes interrogées déclarent qu’ils passeront les fêtes de fin d’année à domicile principalement, préférant limiter les sorties et les coûts associés. 20% prévoient de passer Noël seul et au calme.

Seulement 50% des foyers français installeront un sapin et des décorations chez eux pour accompagner cette période festive.

6 personnes sur 10 disent qu’elles seront prêtes à temps pour préparer et profiter de Noël alors que 14% des personnes interrogées feront tout à la dernière minute. 68% prévoient d’ailleurs de cuisiner à Noël et 57% au jour de l’an. Seuls 19% prévoient de commander leur repas (23% au jour de l’an), et 14% de se rendre au restaurant pour Noël (16% pour le Jour de l’an).

Maintenant que le contexte sanitaire le permet, certains ont envie d’ailleurs. C’est notamment le cas des jeunes. 41% d’entre eux (18-34 ans) prévoient de voyager à l’occasion de Noël même si cela leur coûte cher.

Plus d’un Français sur deux (53%) adore les vitrines de Noël et compte bien en profiter, sans pour autant prévoir d’acheter à cette occasion.

Budget dédié à Noël (repas, déco, cadeaux)

64% déclarent qu’ils alloueront le même budget qu’en 2021 à leurs achats de Noël avec la répartition des dépenses comme suit :

  • 46% pour les cadeaux ;
  • 30% dédiés à la préparation des repas de fête (nourriture et boissons) ;
  • 19% pour les sorties (restaurants, spectacles, concerts) ;

Seuls 11% des foyers français augmenteront leurs dépenses de Noël tandis qu’1 personne interrogée sur 4 déclare qu’elle les réduira en raison de l’inflation. 39% des personnes interrogées prévoient de faire leurs achats sur les marchés de Noël (cadeaux, alimentation, spécialités de Noël).

Enfin, nous connaissons déjà le TOP 5 des catégories de produits qui composeront le caddie de Noël des Français : les cartes cadeaux, les produits gourmets, la mode, les parfums et les jouets. 52% des répondants ont prévu de chercher de l’inspiration sur internet pour trouver leurs idées de cadeaux. L’attrait des grandes marques, les assortiments de produits à concevoir soi-même orienteront les choix de ces cadeaux. Le fromage (55%), le champagne (45%) et les parfums (44%) seront les produits alimentaires les plus achetés pour ce Noël.

À propos de NielsenIQ

NielsenIQ est le leader mondial en termes d’analyse du comportement des consommateurs, proposant la vision la plus complète et la plus impartiale. Grâce à une plateforme de données consommateurs sans équivalent et alimentée par de riches capacités d’analyse, NielsenIQ permet aux principaux distributeurs et acteurs de la grande consommation du monde entier de prendre des décisions audacieuses et en toute confiance.

En utilisant des sets complets de données et en mesurant toutes les transactions de la même manière, NielsenIQ fournit à ses clients une vision prospective du comportement des consommateurs afin d’optimiser leurs performances, quels que soient les circuits de distribution. Notre philosophie d’ouverture en termes d’intégration de données permet la constitution des ensembles de données consommateurs les plus influents de la planète. NielsenIQ révèle toute la vérité des chiffres. NielsenIQ, société du portefeuille d’Advent International, est présente dans près de 100 pays, couvrant plus de 90% de la population mondiale.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :