ActualitésOrganisation

+655% de CA apportés aux commerçants sur la première semaine de confinement grâce à la Ollca

Coronavirus et e-commerce : La première semaine de confinement entraîne des restrictions de déplacement et impacte l’activité personnelle et professionnelle de chaque citoyens de  France. Ces changements dans notre quotidien ont déjà des effets significatifs pour les artisans et commerçants des métiers de bouche qui ont pris le parti de se digitaliser.

Ollca, plateforme e-commerce des artisans et commerçants des métiers de bouche, créée par Victor Gobourg, permet aujourd’hui de répondre à une réelle demande et constate depuis une semaine (15 mars-24 mars) des résultats spectaculaires : une intensité de visites des consommateurs, une augmentation du CA et une demande forte de la part des commerces de proximité d’adhérer à la plateforme. Implantée dans 17 villes de France, la société Ollca compte 400 commerçants partenaires et ne cesse de voir augmenter ce chiffre.

Une augmentation du CA des artisans et commerçants

La plateforme constate une augmentation de +655% de CA apporté aux artisans et commerçants pour la première semaine de confinement sur l’ensemble des régions dans lesquelles Ollca est implantée (Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Rennes, Montpellier…) De plus, une augmentation de +642% de CA a été constatée entre le mois de février et mars 2020.

Un boom pour les artisans et commerçants qui ont fait le choix d’adhérer à la plateforme, permettant ainsi à leurs clients de commander en ligne et de se faire livrer via l’acteur Stuart.

Une augmentation du trafic sur les boutiques des artisans et commerçants

Ollca constate également +300% de trafic sur les boutiques des commerçants via la plateforme sur la première semaine de confinement.

Un résultat qui risque de s’accroître avec la récente fermeture des marchés et des consommateurs toujours bloqués chez eux, ne pouvant se déplacer pour acheter leurs produits frais.

Une prise de conscience des commerces de proximité

D’une manière générale, les restrictions sont de plus en plus nombreuses et les artisans et commerçants sont forcés de trouver de nouvelles solutions pour continuer à servir leurs clients. C’est ainsi que la digitalisation s’ouvre à eux avec une accélération très nette du nombre de demandes d’adhésion à la plateforme avec plus de 20 demandes entrantes par jour depuis une semaine contre 20 demandes entrantes par semaine depuis début mars et 5 demandes en temps normal.

En effet, de plus en plus de consommateurs sont voués à rester confinés chez eux pour une durée plus longue que prévue et des restrictions de plus en plus nombreuses. Ils auront donc recours à la livraison pour tous leurs produits frais. Afin de continuer à répondre aux demandes des consommateurs et les fidéliser, les commerces de proximité ont compris la nécessité de passer à la digitalisation.

A propos d’Ollca :

La plateforme Ollca.com (anagramme de “local”), lancée en juin 2017 par Victor Gobourg à destination des artisans et commerçants de centre-ville, compte 400 commerçants partenaires dans 17 villes françaises (Paris, Bordeaux, Lyon, Rennes, Tours, Rouen, Dieppe, Louviers, Evreux, Caen, Le Havre, Lille, Nantes, Orléans, Amiens, Vannes, Toulouse, Nice, Le Mans, Nancy, Chartres, Montpellier, Angers, Quimper, Aix-en-Provence, Saint-Brieuc, Lisieux, Avranches, Deauville, Saint-Nazaire). La plateforme apporte une possibilité, pour les commerces de proximité, d’offrir à leurs clients des services supplémentaires comme le retrait express en boutique (click and collect) et la livraison.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :