25 postes du monde s’engagent pour le climat et lancent le GREEN POSTAL DAY

Temps de lecture : 5 minutes

Les postes du monde entier appellent les autres secteurs industriels à suivre leur exemple et à lutter contre le changement climatique.

Depuis plus de 10 ans,  la Poste française a engagé sa propre transition écologique, ses activités sont totalement neutres en carbone et elle possède la 1re flotte de véhicules électriques au monde.

25 opérateurs postaux du monde entier réunis au sein de l’IPC (International Post Corporation) lancent le 20 septembre le premier « Green Postal Day ». L’objectif du « Green Postal Day » est de mettre en lumière les engagements pris au cours des dix dernières années par les postes mondiales en matière de réduction d’émissions de CO2. Cette journée vient soutenir la Journée internationale sans émissions et la Semaine européenne de la mobilité.

Les opérateurs postaux appellent les autres industries à adopter également un système commun de surveillance et de mesure des émissions de CO2 de leur propre secteur.

Les opérateurs postaux proposent de coopérer et de partager les meilleures pratiques avec d’autres industries pour les encourager à adopter une approche sectorielle du changement climatique.

Philippe Wahl, Président directeur général du Groupe La Poste : « Nous sommes un groupe engagé dans la transformation de la société. Nous devons contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique et montrer l’exemple. »

Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive des Nations Unies sur les changements climatiques : « Le secteur postal a fait preuve d’un grand leadership en adoptant une approche commune afin de réduire son empreinte carbone. Non seulement les postes ont atteint leurs objectifs bien plus tôt que prévu, mais elles vont maintenant plus loin en alignant leurs objectifs sur ceux des Nations Unies en matière de développement durable. Nous sommes convaincus qu’il s’agit de la bonne voie à suivre et nous encourageons les autres secteurs à faire de même ».

Peter Bakker, Président et PDG du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) : « L’atteinte des objectifs de développement durable est hors de portée d’une seule entreprise. Ces objectifs exigent des efforts coordonnés et une approche collective de la part des secteurs industriels. Le secteur postal a fait un premier grand pas en développant une structure collective et un programme commun de durabilité. Nous sommes impatients de voir ce leadership du secteur postal mis au service de la transition vers un monde sans émissions ».

Les émissions de carbone liées aux transports représentent environ 20 % des émissions mondiales.

Il y a dix ans, les opérateurs postaux ont été parmi les premiers à lancer un programme sectoriel de mesure et de réduction des émissions de CO2 par l’intermédiaire de l’International Post Corporation (IPC) et du Système de mesure et de surveillance environnementale (EMMS). En tant qu’acteurs clés du commerce en ligne et de la logistique, ces derniers continueront à jouer un rôle majeur dans le développement durable.

Le programme consistait à réduire de 20 % les émissions de carbone entre 2008 et 2020, ce qui a été atteint en 2014. Les opérateurs postaux ne se sont pas reposés sur leurs lauriers et ont poursuivi leurs efforts, atteignant une réduction de 30 % de leurs émissions de CO2. Les résultats du Programme de développement durable du secteur postal sont vérifiés par des auditeurs tiers de PwC et les résultats collectifs sont publiés chaque année depuis 2009.

L’approche postale est basée sur celle du « Plan, Act, Do, Check » (Planifier, agir, faire, vérifier). Le programme EMMS a été développé pour encourager l’amélioration continue par la collecte de données, l’analyse, le reporting, mais aussi par des mécanismes de retours d’expériences et le partage des meilleures pratiques. Le caractère collaboratif du programme a permis au groupe d’améliorer sa gestion du carbone au cours des dix dernières années. Le programme fournit une structure commune de gestion et de reporting du carbone. Il comprend à la fois un volet qualitatif, qui mesure la compétence carbone des postes participantes, et un volet quantitatif, qui évalue les réductions d’émissions de carbone.

Pour relever les défis futurs, les opérateurs postaux ont désormais aligné leur programme sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en mettant l’accent sur la santé et la sécurité, l’apprentissage et le développement, la qualité de l’air, le changement climatique, l’efficacité des ressources, l’économie circulaire et les achats durables.

Quelques chiffres :

Les 25 postes membres d’IPC ont atteint le premier objectif en 2014 et ont réduit leurs émissions collectives de carbone de près de 30 % en 2017.

Elles ont réduit leurs émissions collectives de carbone de 8,83 millions de tonnes en 2008 à 6,21 millions de tonnes en 2017.

Elles ont réduit leur consommation collective d’électricité de 24 %, passant de 9,95 TWh en 2008 à 7,60 TWh en 2017.

La part de véhicules à carburant alternatif dans leur flotte automobile a doublé, passant de 73 000 véhicules en 2012 à 150 000 en 2017, soit l’équivalent de 23 % du total de la flotte.

Exemples d’initiatives postales : Deutsche Post DHL développe de nouveaux StreetScooters électriques pour la distribution du courrier et des colis, PostNL remplace 15 grands camions traditionnels par des camions fonctionnant au GNL, Posti élargit sa flotte de véhicules électriques.

Les postes membres d’IPC ont doublé la part de l’électricité renouvelable consommée dans les bâtiments en la faisant passer de 15% en 2008 à 30% en 2017. Exemples d’initiatives postales : Australia Post a installé le plus grand système de panneaux solaires en Australie sur le toit du Sydney Parcel Facility.

La Poste française engagée en faveur du climat depuis 10 ans

Consciente de l’impact environnemental lié à son activité de transport et de livraison, La Poste se positionne depuis plusieurs années comme l’un des principaux acteurs postaux du monde en matière de RSE. Son action s’appuie sur une politique volontariste de réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur la compensation intégrale de ses émissions résiduelles, sans coût additionnel pour les clients.

Au coeur de la démarche de La Poste, la réduction des émissions s’opère par la maîtrise de sa consommation d’énergie et par le choix de nouvelles mobilités. La Poste dispose d’une flotte de 39 000 véhicules électriques, dont 23 000 vélos, l’une des plus importantes du monde.

Pour compenser ses émissions de CO2 résiduelles, La Poste utilise deux leviers. Tout d’abord elle achète sur le marché volontaire des crédits carbone reconnus par les standards les plus exigeants (Gold Standard, VCS et UNFCCC). Ces crédits sont obtenus par le financement de projets à l’international à forts bénéfices environnementaux et sociétaux (Kenya, Inde, Cambodge, Vietnam, Pérou). Ensuite, pour compléter son dispositif de compensation, et parce qu’elle est un acteur essentiel des territoires, La Poste s’est engagée depuis 2015 sur le financement de 12 projets en France (en particulier des projets de gestion forestière en Lozère, Puy-de-Dôme, Haute-Vienne, Ardèche, Mont du Lyonnais, Dordogne…) participant activement à la création de projets labellisés Bas Carbone en France.

100% des offres courrier, colis, express et numériques sont neutres en carbone depuis 2012. La Banque Postale a rejoint la démarche en 2018, ses émissions de CO2 sont désormais également intégralement compensées.

Les actions de compensation de La Poste en font le leader européen sur le marché de la compensation carbone volontaire avec une part de 9% des crédits achetés en Europe.

A propos du Groupe La Poste

Société anonyme à capitaux 100 % publics, Le Groupe La Poste est organisé en cinq branches : Services-Courrier-Colis, La Banque Postale, Réseau La Poste, GeoPost, Numérique. Le Groupe est présent dans plus de 44 pays sur 4 continents. Chaque jour, les 17 000 points de contact de La Poste, 1er réseau commercial de proximité de France, accueillent 1,3 million de clients. La Poste distribue 23,3 milliards d’objets par an dans le monde (lettres, imprimés publicitaires et colis), 6 jours par semaine. En 2018, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 24,7 milliards d’euros, dont 27 % à l’international, et emploie plus de 251 000 collaborateurs. Dans son plan stratégique « La Poste 2020 : conquérir l’avenir », La Poste s’est donné pour objectif d’accélérer sa transformation en partant à la conquête de nouveaux territoires. Avec pour ambition de devenir la première entreprise de services de proximité humaine, pour tous, partout et tous les jours, La Poste s’engage à simplifier la vie.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.