ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Pourvoir éphémère du peuple sur le Bitcoin et le monde le réel de la Bourse

Face aux mouvements erratiques du cours du Bitcoin depuis des semaines, toutes prévisions à court terme deviennent impossibles. Il monte à 40 000 dollars pour un Bitcoin redescend à 30 000, remonte, redescend, remonte encore. Il reste pour le moment entre 30 000 et 40 000 dollars, mais pour combien de temps ?

En dehors des gros investisseurs, il y a un autre vecteur qui est de plus en plus puissant, les réseaux sociaux et donc les internautes, comme certains le disent « le pouvoir du peuple ».

Il suffit qu’Ellon Musk écrive le mot « Bitcoin » sur son profil pour affoler les internautes qui se ruent sur cette cryptomonnaie et le cours monte.

La puissance des réseaux n’est pas uniquement dans le domaine des cryptomonnaies, il existe aussi dans le domaine du réel, tel que le cours des actions en Bourse. Au début de l’année des prévisionnistes on mit de mauvaises humeurs des amateurs de jeux vidéo en pariant à la baisse sur la société GameStop (qui est la maison mère de Micromania), certains « gros investisseurs » avaient même commencé à faire baisser le cours de l’action en vendant (ils en ont le pouvoir financier).

Mais les adeptes des jeux vidéo ne l’ont entendu de cette oreille, grâce aux réseaux sociaux, une communication de masse a eu lieu, poussant tous les joueurs à acheter quelques actions de cette société, qui cotait autour de 20 dollars l’action mi-janvier pour atteindre 350 dollars fin janvier. Le pouvoir du peuple face aux fonds d’investissement (qui font la pluie et le beau temps en Bourse).

Mais, le pouvoir du peuple est limité et la flambée du cours de cette action fut vraiment un feu de paille. Les petits actionnaires ont toute de suite rafler la mise (acheter quelques actions à 20 dollars et les vendre à plus de 300 ça vaut le coup). Résultat, ils ont provoqué une lourde chute de l’action. Le cours de l’action est rapidement redescendu sous les 70 dollars et va poursuivre cette descente et l’action de la société va retrouver son cours de 20 dollars.

De toutes les manières, ce mouvement des Gamers face à l’action de Gamestop, ne met pas à mal les fonds d’investissement et en encore moins la Bourse, il n’a concerné qu’une seule action durant quelques semaines. Un simple fait divers.

Aujourd’hui, par ces nouveaux vecteurs de communication, nous pouvons avoir des fluctuations de valeur, un engouement pour tel produit au contraire un boycott, en quelques jours. Mais, c’est un effet « feu de paille », il faut attendre que ça ce calme.

Il suffit qu’une « personnalité » prononce un mot, une phrase, ou qu’un groupe d’individus se rassemble spontanément, les réseaux sociaux tel que Facebook, Twitter, TikTok, … font caisse de résonance.

Dans ces conditions, il devient impossible de prévoir l’évolution de la cote de quoique ce soit à très court terme.

Demain, le Bitcoin peut très bien voir sa côte s’envoler à 500 000 dollars parce que … on ne sait quoi aura provoqué une secousse et des millions de petits épargnants se seront précipités pour en acheter et profil d’épargnants qui vendront aussi vite qu’ils ont acheté.

Dans le monde réel ou le monde virtuel, un vent de folie peut s’emparer des réseaux et … tout est possible.

Enfin, les internautes peuvent faire grimper le cours d’une action, comme pour GameStop, en achetant en masse. Mais, ils ne peuvent pas faire baisser le cours d’une action qui est très haut, il faut être actionnaire pour cela, il pourrait par contre boyauter la marque … ce qui fera baisser le cours.

Il faut que les prévisionnistes en tiennent compte, il peut y avoir des accès de fièvres, mais comme pour GameStop, ils seront toujours de courte durée.

Personne ne peut prévoir un « feu de paille », un événement sporadique, il faut faire des prévisions sur le moyen termes, qui gommeront ces effets du très court terme.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :