ActualitésNominations

Le réseau ECF a élu son nouveau président

Une page se tourne pour ECF (Ecole de Conduite Française) : le réseau vient d’élire son 3e président, Patrick Mirouse, qui succède à Gérard Accourt, fondateur d’ECF (1970-2012), et Bruno Garancher (2012-2022).

Après avoir repris l’école de conduite familiale voilà 30 ans, l’ariégeois Patrick Mirouse est aujourd’hui à la tête de 8 points de formation situés entre Tarbes et Castelnaudary. Il occupait le poste de responsable du marketing et de la communication au sein du réseau depuis de longues années et, depuis 2019, le poste de vice-président. Il assurait également depuis 2017 la présidence du syndicat UNIDEC.

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière et titulaire d’un BAFM, Patrick Mirouse est également titulaire d’un DESS gestion des entreprises et d’un DESS Marketing, obtenus à l’IAE de Toulouse.

Élu pour un mandat de 3 ans, Patrick Mirouse a fixé les 4 piliers de sa présidence, entre attachement au réseau et regard vers l’avenir :

1/ « Ensemble » : derrière ce mot-clé, Patrick Mirouse souhaite réaffirmer les valeurs d’ECF qui font l’ADN et la force du réseau : Partage – Egalité – Solidarité – Entraide – Amitié.

Il souhaite placer les adhérents ECF au coeur des projets qui seront menés.

2/ Moderniser les activités : le digital au service de l’apprentissage

Au-delà de la digitalisation bien accomplie de la relation élève/client qu’ECF met en oeuvre depuis plusieurs années en permettant à tous ses élèves/stagiaires d’être totalement connectés avec leur école de conduite et/ou leur centre de formation profesionnelle pour un grand nombre de services, Patrick Mirouse souhaite mettre un coup d’accélérateur sur la digitalisation du processus de formation – entre cours sur simulateur de conduite et enseignement à distance – le tout mixé dans un parcours pédagogique présentiel toujours efficace.

3/ Élargir et développer les activités du réseau :

Si certaines activités du réseau seront dynamisées, comme les écoles moto et les écoles bateau, Patrick Mirouse souhaite que le réseau s’investisse sur le marché des nouvelles mobilités : formation vélo, vélo cargo, trottinette…

Par ailleurs les centres de formations professionnelles ECF (IFP) spécialisés dans les formations Transport Logistique et Travaux Publics qui ont fortement développé leur activité ces dernières années, axent leur développement 2022-2025 sur la création de Centre de Formation pour apprentis (CFA) sur tout le territoire.

4/ Mettre les régions à l’honneur

Parce que la région représente le socle d’écoute, d’expression et de développement des adhérents ECF, Patrick Mirouse souhaite les mettre à l’honneur afin de mieux écouter et comprendre les attentes du terrain et ainsi permettre au Groupe ECF de mieux agir ou réagir.

Pour cela, les missions des 9 nouveaux présidents régionaux seront revues afin d’assurer une meilleure coordination dans les territoires, et des évènements, comme le « rallye échange régional », seront développés pour créer la rencontre et un moment d’échanges avec tous les adhérents de la région.

Rappelons que ces 4 piliers ont été présentés lors du congrès de Toulouse, haut lieu du Rugby et de l’aéronautique, symboles des valeurs d’ECF – Collectif, partage et innovation – chères au nouveau président.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :