Informations

Le Napoléon de 20 francs en or

L’or est le métal qui fait le plus rêver, c’est pour cela qu’il a été, il y a déjà fort longtemps, utilisé comme monnaie d’échange, en battant des pièces en or.

Il faut créer des pièces en or sous contrôle d’un État ou d’une banque centrale, pour être certains que les pièces sont bien constituées d’or à 24 carats, de l’or pur et pas en or à 18, 14 ou moins de carats.

L’or à 24 carats est composé de 100 % d’or, à 18 carats il est composé de 75,01 % d’or pur, le reste pouvant être n’importe quel autre métal, l’or à 14 carats il est composé de seulement 58,5 % d’or pur et ainsi de suite.

En France, bien qu’on le nomme communément « Louis d’or », en fait il s’agit de pièces à l’effigie de Napoléon, ce sont principalement des Pièce Napoléon 20 francs d’or. Ce sont des pièces qui ont été battues au XIXème.

Qui valent, naturellement, aujourd’hui beaucoup de 20 francs (3 euros), alors que sa côte est d’environ 300 euros pour une pièce de 20 francs or.

Ces pièces ont été démonétisées depuis très longtemps, leur valeur vient du poids de l’or, chaque pièce faisant exactement 5,80644 grammes (on ne rigole avec ce métal précieux), mais également de l’état du Napoléon (s’il n’est pas rayé, comme à l’état neuf, il cotera plus qu’un Napoléon ayant bien vécu).

Parce que les pièces en or sont lourdes et peu pratiques à transporter, les pays ont imaginé des billets de banques en papier, qui ont exactement la même valeur qu’une pièce. À l’origine, on pouvait échanger un billet de 20 francs contre un Napoléon marqué 20 francs. C’était l’étalon or.

Mais, face au besoin d’augmenter la masse monétaire des pays, rapidement les stocks d’or détenus par les banques centrales, ne correspondaient plus à la somme des valeurs faciales de billets de banque. L’étalon a été abandonné, aujourd’hui la valeur de l’euro, n’est basé que sur la confiance dans l’économie européenne, sans aucun lien avec un étalon basé sur l’or ou un autre élément précieux.

Mais, les Napoléon d’or, restent une valeur refuge, leur cours peut monter ou descendre, mais le métal précieux en lui-même sera toujours recherché. Et en cas de nécessité de fuir son pays, les pièces en or ont une valeur d’échange dans le monde entier.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :