ActualitésOrganisation

Le groupe LATAM annonce qu’il ne produira plus aucun déchet d’ici 2027 et neutre en carbone d’ici 2050

Atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, zéro déchet en décharge d’ici 2027 et protéger les écosystèmes emblématiques de l’Amérique du Sud sont quelques-uns des engagements qui font partie de la stratégie de durabilité du groupe LATAM dévoilée hier.

« Nous sommes confrontés à un moment critique de l’histoire de l’humanité, avec une grave crise climatique et une pandémie qui a changé notre société. Aujourd’hui, il ne suffit pas de faire ce qui est habituel. En tant que groupe, nous avons la responsabilité d’aller plus loin dans la recherche de solutions collectives. Nous voulons être un acteur qui promeut le développement social, environnemental et économique de la région ; par conséquent, nous prenons un engagement qui vise à contribuer à la conservation des écosystèmes et au bien-être des populations d’Amérique du Sud, pour en faire un endroit meilleur pour nous tous », a déclaré Roberto Alvo, PDG de LATAM Airlines Group.

L’une des annonces les plus importantes a été la première étape d’une collaboration avec The Nature Conservancy (TNC), afin de planifier des actions de conservation et de reforestation dans des écosystèmes emblématiques du continent. TNC est une organisation environnementale mondiale qui travaille grâce la science à créer des solutions pour les défis les plus urgents de notre planète, afin que la nature et les hommes puissent prospérer ensemble.

« Avec plus de 35 ans d’expérience en Amérique latine, nos études scientifiques ont montré que la restauration et la régénération des forêts peuvent contribuer efficacement aux objectifs des Contributions déterminées au niveau national (CDN). TNC est convaincu que la collaboration multisectorielle accélère la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature pour atténuer les effets du changement climatique, protéger la biodiversité et développer un avenir plus prospère pour les habitants du continent », a déclaré Ian Thompson, directeur exécutif de The Nature Conservancy (TNC) Brésil.

Une stratégie pour les 30 prochaines années

La stratégie de développement durable pour les 30 prochaines années de LATAM comprend quatre axes de travail :

  • la gestion environnementale,
  • le changement climatique,
  • l’économie circulaire
  • le partage de valeurs

Ces axes d’action ont été conçus en collaboration avec des experts et des organisations environnementales de tout le continent.

Pour l’axe du changement climatique, le groupe a annoncé qu’il s’efforcera de réduire ses émissions en intégrant des carburants durables et de nouvelles technologies aéronautiques qui devraient être disponibles à partir de 2035. « L’environnement ne peut pas attendre 15 ans pour disposer des technologies nécessaires à la réduction des émissions. C’est pourquoi nous allons travailler en parallèle pour promouvoir ces transformations et compenser nos émissions par des solutions basées sur la nature », a déclaré Roberto Alvo, PDG de LATAM Airlines Group.

Grâce au développement d’un portfolio de projets de préservation et d’autres initiatives de protection, le groupe LATAM contribuera à compenser 50 % de ses émissions nationales d’ici 2030, établissant ainsi une trajectoire pour être neutre en carbone d’ici 2050. Il interviendra dans des écosystèmes emblématiques d’Amérique du Sud, tels que l’Amazonie, le Chaco, les Llanos de l’Orénoque, la forêt atlantique et El Cerrado, entre autres.

En outre, le groupe LATAM fera la promotion d’un programme qui permettra aux passagers, aux entreprises et aux clients de fret de compenser les émissions de CO2 associées à leurs voyages. En parallèle, le groupe compensera la même quantité d’émissions de CO2 que les clients dans le cadre du programme 1+1.

En matière d’économie circulaire, le groupe LATAM s’engage à promouvoir une culture de l’élimination, de la réduction, de la réutilisation et du recyclage dans l’ensemble de l’exploitation, afin d’atteindre en 2027 le statut de groupe ne générant aucun déchet en décharge. Pour ce faire, les plastiques à usage unique seront éliminés avant 2023 et le programme de recyclage à bord sera étendu sur toutes les lignes intérieures du groupe LATAM. Tous les salons LATAM seront rendus 100 % durables. De même, le groupe mettra en œuvre un programme de recyclage de ses uniformes dans tous les pays et un plan visant à remplacer les matériaux à bord par des articles compostables, recyclables ou certifiés.

En ce qui concerne les valeurs partagées, le groupe augmentera sa capacité de transport de marchandises et de personnes pour les programmes de santé, la gestion des catastrophes naturelles et la protection de l’environnement. Il convient de rappeler que depuis le début de la pandémie, grâce au programme Solidarity Plane, plus de 29,4 millions de vaccins, plus de 1400 professionnels de santé, plus de 490 tonnes de matériel médical et plus de 1500 organes et tissus ont été transportés gratuitement dans ses filiales en Amérique du Sud. Dans le même temps, le programme a effectué 10 transports de cellules souches pour des patients atteints de cancer du sang.

Enfin, en ce qui concerne la gestion de l’environnement, le groupe LATAM mettra en place un système transparent qui lui permettra de prendre en compte les variables environnementales dans tous les processus du groupe, un système qui disposera d’une certification environnementale (IEnvA) tout au long de son fonctionnement – une référence dans le secteur  – accordée par l’Association internationale du transport aérien (IATA).

À PROPOS DE LATAM AIRLINES GROUP S.A

LATAM est le premier groupe aérien d’Amérique latine, présent sur cinq marchés domestiques de la région : Brésil, Chili, Colombie, Équateur et Pérou, et proposant de nombreuses connections à l’international vers l’Europe, les États-Unis et les Caraïbes.

Le groupe dispose d’une flotte de Boeing 787, Airbus A350, A321, A320neo et A319, les modèles d’avions les plus modernes du genre.

LATAM Airlines est le seul groupe aérien des Amériques et l’un des trois groupes mondiaux à faire partie du Dow Jones Sustainability World Index (DJSI), l’indice qui récompense les entreprises sur leur caractère économique, environnemental et social.

Les actions de LATAM Airlines Group sont négociées à la bourse de Santiago du Chili. En raison du dépôt du chapitre 11, le programme ADR n’est plus coté à la bourse de New York. Depuis lors, les ADR de LATAM sont négociés aux États-Unis sur les marchés OTC (over-the-counter).

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :