ActualitésBreves de RiskAssurOrganisation

Le crédit revolving : Comprendre les risques de surendettement

Le crédit revolving, également connu sous le nom de crédit renouvelable, est un type de crédit à la consommation qui permet à l’emprunteur de disposer d’une somme d’argent qu’il peut utiliser à sa convenance et rembourser au fur et à mesure. Contrairement à un prêt classique où le montant et la durée de remboursement sont fixés à l’avance, le crédit revolving offre une flexibilité qui peut séduire, mais qui comporte également des risques importants, notamment celui du surendettement.

Qu’est-ce que le crédit revolving ?

Le crédit revolving est une réserve d’argent mise à disposition de l’emprunteur, qui peut être utilisée en tout ou partie selon les besoins. À mesure que l’emprunteur rembourse les sommes utilisées, la réserve se reconstitue et peut être à nouveau utilisée. Ce type de crédit est souvent associé à des cartes de crédit ou des lignes de crédit ouvertes.

Les principales caractéristiques du crédit revolving sont :

  • Flexibilité d’utilisation : L’emprunteur peut utiliser les fonds comme bon lui semble et les rembourser à son rythme.
  • Taux d’intérêt élevé : Les crédits revolving sont souvent assortis de taux d’intérêt plus élevés que les prêts personnels classiques.
  • Reconstitution automatique : Une fois remboursée, la réserve d’argent se reconstitue automatiquement.

Les risques de surendettement

Le principal risque associé au crédit revolving est le surendettement. En raison de la facilité d’accès aux fonds et de la reconstitution automatique de la réserve, il est facile de s’endetter au-delà de ses capacités de remboursement. Voici les principaux facteurs de risque :

  1. Taux d’intérêt élevés : Les taux d’intérêt des crédits revolving peuvent être très élevés, ce qui augmente le coût total du crédit et peut rendre le remboursement difficile.
  2. Utilisation incontrôlée : La flexibilité du crédit revolving peut conduire à une utilisation imprudente, sans planification financière adéquate.
  3. Paiements minimums : Les paiements minimums exigés peuvent être faibles, ce qui incite à prolonger la dette sur une longue période, augmentant ainsi les intérêts payés.

Que faire en cas de surendettement en France ?

Si vous vous trouvez en situation de surendettement à cause d’un crédit revolving ou d’autres dettes, plusieurs solutions s’offrent à vous en France :

  1. Contacter votre créancier : Essayez de renégocier les conditions de remboursement avec votre créancier pour obtenir des paiements plus adaptés à votre situation financière.
  2. Saisir la commission de surendettement : En France, la Banque de France dispose d’une Commission de Surendettement qui peut aider à trouver des solutions adaptées. Vous pouvez déposer un dossier de surendettement si vous êtes dans l’impossibilité manifeste de faire face à vos dettes non professionnelles.
  3. Suivre un plan de redressement : Si votre dossier est accepté, la Commission peut proposer un plan de redressement ou une procédure de rétablissement personnel, qui peut inclure l’effacement partiel ou total des dettes.
  4. Faire appel à des associations d’aide aux surendettés : Il existe de nombreuses associations en France qui offrent des conseils et un accompagnement aux personnes en difficulté financière.

Le crédit revolving peut être un outil financier pratique, mais il comporte des risques importants de surendettement en raison de ses caractéristiques spécifiques. Une utilisation prudente et une bonne gestion financière sont essentielles pour éviter les pièges de ce type de crédit. En cas de difficultés, il est crucial d’agir rapidement et de chercher de l’aide auprès des créanciers, des institutions financières et des associations spécialisées pour trouver une solution adaptée et éviter l’aggravation de la situation.

En résumé, bien comprendre le fonctionnement du crédit revolving et être conscient des risques associés est crucial pour éviter de se retrouver dans une situation financière difficile.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com.sans oublier notre planète https://terre-futur.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page