ActualitésInformations

Je, tu vote(s)

Vous allez, en cette fin de mois de juin et début de juillet, exercer à nouveau votre droit à dire qui vous voulez voir vous représenter.

C’est bien, même si ce n’est pas une obligation, utilisez-le en connaissance de cause.

De même que le fait de s’abstenir, vous pouvez très bien rendre votre suffrage nul en mettant dans l’enveloppe un bulletin non conforme ou n’y rien mettre du tout pour bien montrer votre intention de voter blanc.

Mais, sachez-le, dans ces trois cas, vous arrivez au même résultat : votre parole n’aura servi à rien.

Pour voter, rien de plus simple, mais vous devez vous avoir inscrit au préalable sur les listes électorales par principe du lieu de votre domicile principal.

Vous devrez obligatoirement vous munir d’une pièce d’identité, même votre carte vitale pourra faire office si elle supporte vote portrait.

Par conte, la carte d’électeur n’est pas obligatoire.

Elle est seulement la preuve de votre citoyenneté avec votre N° d’électeur et les tampons en arrière attestant de vos actions de vote.

L’acte de vote est personnelle et individuelle.

Aussi, madame ou monsieur, allez faire vos affaires ailleurs.

Dans l’isoloir, c’est vous tout(e) seul(e) qui faite l’acte ! Au moment du dépôt dans l’urne, si c’est bien d’amener vos enfants pour qu’ils apprennent et comprennent la nécessité de faire ensemble, ces derniers ne peuvent verser l’enveloppe.

Il n’y a que vous citoyen électeur qui puisse faire l’utile.

L’assesseur face à vous, chargé d’ouvrir et fermer l’urne ne pourra même pas vous aider et surtout toucher l’enveloppe.

Cela évite d’éventuels tour de passe-passe à faire rentrer trop tard ceux qui se sont désignés pour le dépouillement ou ont été simplement réquisitionnés pour ce faire.

En effet, sachez que l’acte de vote n’est pas tout.

Encore faut-il procéder au dépouillement sous l’œil attentif des scrutateurs.

Les comptes seront rendus ensuite.

Au vote citoyen !!!

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page