ActualitésInformations
A la Une

Délestage … arrêtons la sinistrose

La situation n’est pas confortable pour assurer une alimentation électrique sans faille tout l’hiver, surtout si l’hiver est rude.

Clairement en cas de coupure, par exemple sauf à avoir une cheminée, tous les systèmes de chauffage seront arrêtés. Même les systèmes au gaz ou à granulés ont besoin d’électricité pour faire fonctionner des pompes et/ou des moteurs.

Mais, rien n’est certains, rien ne prouve qu’il y aura des délestages, soyons positifs et imaginons que tout se passe bien.

Reste un point qui crée une forte polémique et c’est naturel : les malades à domiciles sous respirateurs ou autres équipements médicaux nécessitant de l’électricité ne sont pas prioritaires, s’il y a délestage dans leur quartier … ils seront privés d’électricité.

J’ai entendu (dans l’un des journaux télévisés) un vieux monsieur sous respirateur s’affoler des risques de coupures de courant et ne pas savoir ce qui va lui arriver.

Il y a 3 cas de figure avec les patients ayants besoins d’un respirateur :

  • Le cas est très grave et nécessite une surveillance 24h/24, ils ne sont pas à la maison mais à l’hôpital (donc pas de problème des délestages).
  • Ils sont sous respirateurs 24h/24 mais à la maison
  • Ils sont mais pas 24h/24

Pour ce 3ème cas, sans être sous respirateur 24h/24 le patient peut gérer la période sans respirateur à partir du moment où il apprend qu’il va y avoir un délestage. Puisqu’il n’est pas 24h/24 sous respirateur. C’est un problème de gestion.

Pour le 2ème cas, patient sous respirateur 24h/24 ; ce n’est pas un problème de risque de délestage, mais de maîtrise du risque de la panne d’électricité. C’est un risque réel, un transformateur qui lâche dans le quartier, un câble électrique sectionné par des travaux, … Pour ces patients, les respirateurs sont équipés de batteries qui ont – souvent – une autonomie de même nature que nos smartphones. Donc pas de problème en cas de délestage de 2 ou 3 heures.

Il faut que ces patients fassent vérifier que ça fonctionne bien en cas de coupure de courant. Mais, cette vérification n’a rien à voir avec de possible et hypothétique délestage, elle doit être faite régulièrement pour faire face aux pannes de courant.

On croise parfois, dans la rue, dans gens ayant un respirateur … donc sur batterie.

Ce qui est certains, c’est que la communication du gouvernement sur ces délestages est anxiogène. Dire que les patients sous respirateurs ne sont pas prioritaires c’est … nul, et seront hospitalisés (stressant comme approche).

Alors que pour les patients sous respirateurs 24h/24 ce sont forcément des appareils autonomes pour faire face aux pannes de courant.

Arrêtons la sinistrose !!!!

perlafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :