AccordsActualités

Compostage des mégots de cigarette

UpCycle, spécialiste du compostage électromécanique des déchets alimentaires a été choisi par MeGo, spécialiste français du recyclage de mégots de cigarettes pour composter plusieurs tonnes de tabac issu des mégots. Ce partenariat va permettre de lancer des recherches communes pour vérifier si les particules toxiques du tabac sont éliminées en totalité ou partiellement. Ces tests vont aussi permettre de mettre au point une recette optimale de transformation de la matière.

Il faut savoir qu’il faut 15 ans pour qu’un mégot se dégrade dans la nature, car le filtre est principalement composé de plastique ! 2/3 des mégots finissent dans la nature, soit 30 milliards chaque année en France.

Le mégot est le déchet plastique le plus retrouvé sur les plages européennes après les bouteilles plastiques.

Mego équipe les entreprises et les collectivités de cendriers incitant les fumeurs à y jeter leurs mégots. Ensuite l’entreprise collecte ces mégots et les achemine vers son usine de recyclage située en Bretagne. Elle les transforme en une matière 100% acétate de cellulose, recyclable, résistante aux chocs et au feu.

Concernant le tabac restant dans les mégots de cigarettes : c’est une matière « naturelle » dont on peut supposer une biodégradabilité facile. Sauf que le tabac de mégots contient toute une liste de produits toxiques : nicotine, arsenic (présent dans les pesticides au moment de la culture de la plante de tabac), phénol, menthol, Phytol, Acide n-hexadecanoic, Cannabinol ou (CBN ), Cholestérol et ses dérivés squaléne, le néophytadiène…

Transformer le tabac toxique en compost et le rendre utilisable dans pour l’agriculture biologique

Avant de choisir le compostage électromécanqiue UpCycle, la société Mego a lancé une série de tests en interne pour analyser avant-après, ce qu’il restait des matières toxiques dans le compost.

Les premiers résultats de l’étude, ont montré que le compostage du tabac permet de dégrader une grande partie des produits toxiques, notamment la nicotine, le menthol et le phénol, car les analyses ne trouvent plus de trace après une phase de compostage.

Cependant ces premières recherches ont été effectuées dans de simples composteurs « bac plastiques », avec une température de la matière max à 46 degrés, et un processus de plus de 50 jours qui n’est pas toujours stable et réplicable.

Un composteur électro-mécanique UpCycle pour une approche industrielle du compostage du tabac

Afin de composter un volume conséquent de tabac, 2 tonnes prévues en 2021, le recycleur de mégots devait passer au stade supérieur.

UpCycle a donc installé en février 2021 un composteur électromécanique D70. Et va aider l’entreprise de recyclage de mégots à trouver la meilleure recette mélange tabac + biodéchets + structurant, température / Durée de décomposition, temps de séjour, pour obtenir un compost d’excellente qualité si possible normé NFU 44-051.

Ce partenariat innovant est en complète adéquation avec toutes les nouvelles normes européennes et française pour recycler / valoriser les matières et non plus incinérer. Un projet que les deux entreprises sont fières de porter et ainsi contribuer à la mise en place de systèmes d’économie circulaire efficaces et impactants.

Nous sommes ravis de pouvoir démarrer un projet concret avec MéGo. Cela nous donne envie d’aller plus loin et de faire des essais sur d’autres matières. L’homme a tellement blessé la terre que les activités qui permettent de la soigner sont devenues un sujet central. Nous souhaiterions lancer une activité de “docteur des sols” uniquement à partir de matières locales et procédés naturels dans l’avenir.” souligne Grégoire Bleu, co-fondateur d’UpCycle.

A propos d’UpCycle :

Fondée en 2011 par Cédric Péchard, l’aventure UpCycle débute dans un conteneur de 30 m2 situé en plein cœur de Paris. L’équipe a développé une technique d’agronomie permettant de faire pousser des pleurotes sur du marc de café. Rejoint par Grégoire Bleu et Arnaud Ulrich en 2014, UpCycle développe des kits de culture de pleurotes à faire pousser soi-même sous le nom de “La Boîte à Champignons”. Devant la forte demande, UpCycle déménage dans une ancienne mûrisserie à bananes de 150m2 au cœur du marché international de Rungis, puis installe 2 000 m2 de culture dans la ferme horticole Gally de 10 ha à Saint-Nom-la Bretèche (Yvelines) en 2016.

Conquis par les produits, les clients demandent à UpCycle une solution pour valoriser les déchets organiques autres que le café. Constatant que 50% du coût de gestion d’un déchet vient de son transport, ils testent différents procédés durant 2 ans avant de commercialiser des composteurs micro-industriels qui permettent de composter sur place tous les déchets alimentaires et de produire un compost de qualité.

Aujourd’hui, UpCycle s’appuie sur une équipe de 17 salariés et dispose de bureaux dans les Yvelines, à Paris, à Marseille, à Rennes et à l’international.

UpCycle est nominé au prix de l’Innovation SMCL 2020 dans la catégorie environnement et transition écologie, catégorie la plus attendue de cette édition.

Lauréat du Prix de L’innovation Restau’Co

Finaliste des Trophées de l’Innovation E. Leclerc

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :