AccordsActualités

byrd lève 56 millions de dollars en série C

byrd, spécialiste de la technologie e-logistique, annonce une levée de fonds en série C de 56 millions de dollars, portant à 75 millions de dollars (70 millions d’euros) les fonds levés par la startup au cours des 10 derniers mois. Cette levée a été menée par Cambridge Capital, spécialiste du secteur, avec la participation de Speedinvest, Mouro Capital, Elevator Ventures ainsi que d’autres actionnaires historiques.

Le nouveau financement sera utilisé pour poursuivre la mission de byrd : permettre aux retailers en ligne de livrer en 24 heures leurs clients partout en Europe.

byrd exploite un réseau e-logistique digitalisé pour fournir des services de traitement des commandes aux retailers en ligne dans toute l’Europe via sa plateforme exclusive. Le logiciel est utilisé par les entrepôts partenaires et s’intègre de manière transparente aux plateformes de e-commerce telles que Shopify ou Amazon. byrd opère déjà au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche, et a récemment ouvert de nouveaux entrepôts en Italie et en Espagne. Les nouveaux fonds seront utilisés pour renforcer la présence de byrd sur les marchés existants en développant les équipes locales et permettront à byrd de se lancer en Suède, au Danemark et en Pologne plus tard cette année. Cela créera le plus grand réseau connecté et indépendant de logistique e-commerce en Europe, avec plus de 30 entrepôts répartis dans 10 pays européens.

byrd prévoit de doubler ses effectifs en France d’ici la fin de l’année et de se développer dans tous les domaines, en mettant l’accent sur les ventes, les partenariats, les produits et la logistique. Aujourd’hui, la start-up compte deux entrepôts en France et annonce l’ouverture de deux entrepôts supplémentaires d’ici la fin de l’année afin de répondre à l’augmentation du nombre de clients et d’expéditions prévues en France.

Les e-commerçants subissent une pression toujours plus forte de la part des consommateurs pour livrer le plus rapidement possible, sans facturer les frais d’expédition” explique Alexander Leichter, PDG et cofondateur de byrd. “Dans le même temps, le resserrement de la supply chain mondiale exerce une pression croissante sur les marges et crée d’importants problèmes de livraison. Cela signifie que les retailers doivent rechercher des services e-logistique évolutifs qui couvrent leurs principaux marchés à l’échelle mondiale. Lorsque nous avons été approchés par Cambridge Capital, nous avons décidé que c’était le bon moment pour combiner notre élan significatif de l’année dernière avec leur expertise dans les investissements dans les technologies logistiques afin d’accélérer nos plans de croissance” ajoute-t-il.

Selon Matt Smalley, un des directeurs de Cambridge Capital, qui rejoint le conseil d’administration de byrd, “byrd est l’une des entreprises à la croissance la plus rapide que nous ayons vue, avec ce que nous pensons être les économies unitaires les plus solides du secteur. Nous avons été convaincus par son approche technologique et son logiciel de gestion d’entrepôt propriétaire, qui permet à byrd d’exploiter un réseau e-logistique allégé en actifs. La large couverture de byrd sur le marché européen, l’excellente dynamique de la clientèle et la forte satisfaction des retailers et des entrepôts partenaires nous ont immédiatement séduits.”

En ce qui concerne la technologie, l’investissement de série C permettra à la société d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à son offre et d’élargir son marché adressable, tout en augmentant la valeur qu’elle fournit à sa clientèle croissante de e-commerçants.

byrd va également lancer la prise en charge du programme Seller Fulfilled Prime d’Amazon, ce qui lui permettra d’exploiter le vaste marché des vendeurs Amazon prospères qui recherchent une alternative au FBA. De plus, byrd étend ses capacités B2B à l’ensemble de son réseau. L’entreprise investira également des ressources importantes dans de nouvelles intégrations avec de nouvelles plateformes e-commerce, des systèmes ERP et d’autres logiciels de traitement des commandes, tels que Xentral pour le marché allemand et PrestaShop pour la France.

D’ici à la fin de 2022, byrd prévoit un effectif de 400 personnes en Europe et au Royaume-Uni, avec des bureaux à Berlin, Vienne, Londres, Paris, Barcelone et Milan.

Depuis la levée de fonds en série B l’été dernier, byrd a doublé sa base de clients et doublé son revenu moyen par client, offrant ses services à des marques comme Freeletics, Durex et Campari. La capacité totale d’entreposage de byrd à travers l’Europe a également presque triplé pour atteindre près de 450 000 mètres carrés.

À propos de byrd :

byrd est la principale plateforme indépendante de traitement des commandes e-commerce en Europe. byrd utilise sa plateforme technologique combinant divers systèmes de gestion des commandes (OMS) et son système exclusif de gestion d’entrepôt (WMS) pour mettre en relation plus de 350 retailers en ligne et marques D2C avec des centres e-logistique et des services d’expédition dans toute l’Europe. La solution logistique cloud de byrd permet aux retailers d’optimiser leurs opérations et de libérer leur potentiel de croissance à l’échelle mondiale. En rapprochant les e-commerçants de leurs clients, byrd les aide à réduire les coûts de livraison et d’expédition.

À propos de Cambridge Capital :

Cambridge Capital est une société d’investissement spécialisée dans la supply chain appliquée. La société fournit des capitaux privés pour financer l’expansion, la recapitalisation ou l’acquisition de sociétés en croissance dans les domaines du transport, de la logistique et de la technologie de la supply chain. Notre philosophie est d’investir dans des entreprises où notre expertise opérationnelle et notre connaissance approfondie de la supply chain peuvent aider les entreprises de notre portefeuille à atteindre une valeur exceptionnelle.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :