AccordsActualitésOrganisation

Pazzi lève une série A de 10 millions d’euros

Mené par le fonds d’investissement Singapourien Qualgro qui inaugure son premier investissement en Europe, il réunit le fonds français Eutopia, les investisseurs historiques, Partech et daphni, ainsi que des entrepreneurs américains et suisses du secteur retail et food réunis autour de The Merchant Club. Après les levées de fonds 2018 remarquées sur le secteur de la Robotic Food Tech américaine tels Zume ou Spyce, ces investisseurs misent sur Pazzi, pionner en Europe, et à la technologie autonome plus avancée. En effet l’automatisation par la robotisation est devenu un enjeux majeur pour un développement durable du secteur de la restauration dans les prochaines années (Food robotics Market to Hit $3.1B by 2025 (report Meticulous Research)  et une réponse aux demandes de plus en plus forte des consommateurs vers plus de qualité, de sécurité et de traçabilité alimentaire.

Les enjeux de cette levée pour PAZZI

Avec cette nouvelle levée de fonds, Pazzi va accélérer son développement technologique en renforçant ses équipes de R&D et ses partenariats industriels pour la fabrication des prochains robots et ouvrir en Septembre son restaurant, en région parisienne au centre commercial Val d’Europe (détenu par le groupe Klépierre et situé dans le 77), l’un des centres commerciaux leader en France.

Cette ouverture sera le point de départ d’un déploiement global dès 2020, en mode concession/licence, auprès de partenaires comme les foncières commerciales, Food halls, aéroports, universités et « ghost kitchens ».

PAZZI – Le goût d’inventer

Pazzi est née de l’imagination et du patient travail de R&D (5 brevets obtenus) de deux jeunes inventeurs français, Sébastien Roverso et Cyrill Hamon, ingénieurs passionnés de robotique et d’électronique depuis l’enfance, qui ont croisé la route de Philippe Goldman, ex l’Oréal et aujourd’hui CEO. L’équipe de 15 personnes collabore depuis 2017 avec le chef Thierry Graffagnino, 3 fois champion du monde de la pizza, qui a signé la pâte et les recettes des pizzas, mais surtout aidé les ingénieurs à apprendre aux robots à répliquer les gestes des pizzaiolos, afin de rendre l’expérience robotique visible unique.

PAZZI – A New deal

La mission PAZZI : mettre la robotique au service du goût et d’une expérience inédite de restauration.

L’ambition PAZZI : changer la restauration rapide (Marché de la pizza évalué à 134B€ au niveau mondial et celui de la restauration rapide à 900B€ (source : Xerfi) et répondre aux exigences des clients via une approche qualitative qui concerne toute la chaîne de valeur (du sourcing à la livraison).

Pazzi est le pionnier d’une nouvelle restauration combinant une forme inédite de robotique (compacte, visible, au sein des villes) et un engagement sur la qualité, le goût et l’accessibilité de ses pizzas.

Le projet Pazzi répond tant aux enjeux du métier (sourcing, qualité, recrutement, turn-over, digitalisation, hygiène) qu’aux exigences de plus en plus élevées des consommateurs (plaisir, choix, transparence, traçabilité).

PAZZI – Tech for Good Food

Une volonté résolue de lutter contre une restauration rapide synonyme de malbouffe et de standardisation de l’offre, en proposant à contrario une offre de pizzas personnalisables à l’infini et réalisées à la demande sous les yeux des clients par un robot-pizzaiolo.

Grâce à sa technologie de pointe (robots, vision & data learning), Pazzi a pu mettre en œuvre depuis deux ans une filière de qualité et des recettes d’exception avec son chef, Thierry Graffagnino, à base de légumes bio d’Italie, jambons clean label, fromages AOP français, poissons issus de la pêche durable, et une farine issue de moulins franciliens sur une combinaison de plus de 5 millions de recettes.

LES PAZZIRIAS :

C’est aussi la possibilité d’une restauration ouverte 24h/7j et une rapidité d’exécution de 100 pizzas par heure, permettant à PAZZI d’être une solution de restauration optimale, clef en main, pour les opérateurs de lieux de flux : gares, aéroports, grands boulevards, centres commerciaux, grands magasins ou campus.

Pour Philippe Goldman, CEO de PAZZI recherche depuis 6 ans concrétisé notamment par 5 brevets. L’objectif est désormais de conquérir non seulement le marché mondial de la restauration rapide évalué à 900 milliards d’€ en créant un champion européen mais aussi de combattre la malbouffe tout en répondant aux enjeux structurels du secteur. La mission de Pazzi est de mettre la technologie et la robotique au service du goût et d’une alimentation plus saine. »

Le fonds d’investissements Singapourien Qualgro, qui a mené ce tour, témoigne du potentiel d’innovation de PAZZI dans le monde de la foodtech : « Le concept Pazzi de restaurant autonome correspond à une demande croissante dans le Monde, de la part de consommateurs qui recherchent une restauration rapide, d’un bon rapport qualité-prix, soutenue par une expérience digitale et robotique efficace et enthousiasmante. Nous pensons que ce concept pourra être implanté rapidement dans les grandes villes aux USA, en Europe et en Asie. Nous sommes très heureux de soutenir l’équipe de Pazzi et leur technologie et concept de rupture, dans leur expansion internationale. » Heang Chhor, fondateur de Qualgro VC

Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :