melty lève 3 millions d’euros pour accélérer son développement

Temps de lecture : 3 minutes

Média spécialiste auprès des Millennials et de la Youth Culture sur Internet, melty annonce lever 3 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques et de nouveaux investisseurs – Jaïna Capital et Serena Capital – et de nouveaux investisseurs : Pierre Kosciusko-Morizet, Pierre Krings, Sébastien Romelot, Bruno Kemoun, Eryck Rebbouh et le fonds « Les Entrepreneurs Réunis » dont Bruno Massiet du Biest est associé. Cette levée de fonds va permettre à melty de financer ses nouvelles perspectives de développement : l’accompagnement des marques (Brand Content ; Marketing programmatique) et le lancement de nouveaux formats créatifs pour conforter son leadership auprès des Millenials.

Fondé en 2008 par Alexandre Malsch et présidé depuis février 2018 par Bruno Massiet du Biest, melty est l’un des principaux médias français d’information et de divertissement dédié aux Millenials et à la Youth Culture sur Internet. 1 jeune sur 2 est sur melty. Le groupe enregistre chaque mois 100 millions de visites cumulées sur ses différentes plateformes, et bénéficie aujourd’hui d’un écosystème social puissant, avec notamment deux chaines Snapchat Discover et plus de 13 millions de fans sur Facebook.

Pour accélérer son développement, melty a opéré une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs de premier plan :

De nouveaux entrants : Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings (co-fondateurs de PriceMinister), Bruno Kemoun et Eryck Rebbouh (co-fondateurs de l’agence KR Media et anciens co-présidents de GroupM), Sébastien Romelot (Président de l’afficheur Phenix), et Bruno Massiet Du Biest via le fonds d’investissement « Les Entrepreneurs Réunis » dont il est associé.

Des actionnaires historiques : Jaïna Capital et Serena Capital.

Accompagner les marques dans leurs relations avec les Millenials

Média de référence auprès des 18-34 ans sur les dernières tendances (gaming, séries, cinéma, people, féminin, musique), melty présente aujourd’hui les deux grands axes de sa stratégie de développement visant à offrir un contenu encore plus pertinent aux Millenials et aux marques qu’il accompagne : le programmatique et le brand content.

« Notre stratégie, explique Bruno Massiet du Biest, est d’augmenter le niveau de revenus avec deux axes clairement identifiés : le programmatique d’une part, avec l’achat média plus intelligent et mieux ciblé pour monétiser notre audience, et d’autre part le brand content, avec la production de contenus originaux pour les marques, en adéquation avec les attentes des Millenials qui sont 16 millions en France aujourd’hui. Nous allons aussi développer notre réseau d’influenceurs pour amplifier nos campagnes promotionnelles. »

Bruno Kemoun et Eryck Rebouh, co-présidents de Twin Partners, ajoutent : « melty est LE média français positionné sur les Millenials, 80% de son audience est constituée de 18-35 ans. Et les Millenials sont évidemment stratégiques pour les marques : aujourd’hui déjà, ce sont de jeunes consommateurs, et demain, en 2030, ils représenteront 75% de la population active. »

De nouveaux formats créatifs pour renforcer son leadership auprès des Millenials

Pour mener à bien sa stratégie en 2019, le groupe prévoit de développer son offre média en renforçant sa capacité de diffusion « multiplateformes » (Web, Facebook, Instagram, Snapchat, TikTok, Twitch, …) et en proposant des nouveaux formats encore plus créatifs. Pour étoffer sa ligne éditoriale, il lancera en 2019 un site web pour La Crème du Gaming, dont le succès sur Facebook et Snapchat (6 millions de visiteurs uniques par mois) n’est plus à prouver. Le groupe entend par ailleurs développer de nouvelles thématiques, comme la high-tech, pour répondre aux attentes de son audience.

Cette levée de fonds intervient à la fin d’une année au cours de laquelle melty a prouvé aux investisseurs sa capacité à préparer l’accélération de sa croissance. Présidé par Bruno Massiet du Biest depuis le mois de février, le groupe a rétabli la solidité de son modèle économique en se restructurant et en recentrant son activité sur la France. « 2018 était l’année de la consolidation, commente Bruno Massiet du Biest. 2019 sera celle de l’accélération. »

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.