ActualitésBreves de RiskAssurOrganisation

Le leasing

Le leasing, également connu sous le nom de crédit-bail, est une méthode de financement très populaire permettant aux entreprises et aux particuliers de bénéficier de l’utilisation de biens coûteux sans avoir à les acheter immédiatement.

1. Définition du leasing

Le leasing est un contrat par lequel une partie, appelée le bailleur (souvent une société de leasing), achète un bien pour le louer à une autre partie, appelée le preneur, pour une période déterminée. Le preneur paie des loyers réguliers pour l’utilisation du bien, avec la possibilité, à la fin du contrat, de le racheter à une valeur résiduelle, de prolonger le contrat, ou de restituer le bien.

2. Types de leasing

Il existe principalement deux types de leasing :

  1. Leasing opérationnel :
    • Nature : Contrat de location à court ou moyen terme.
    • Durée : Généralement inférieure à la durée de vie économique du bien.
    • Options : À la fin du contrat, le preneur peut restituer le bien sans obligation de rachat.
    • Utilisation : Souvent utilisé pour les biens nécessitant une mise à jour fréquente, comme les équipements informatiques ou les véhicules de flotte.
    • Comptabilisation : Les loyers sont considérés comme des charges d’exploitation.
  2. Leasing financier :
    • Nature : Contrat de location à long terme, souvent jusqu’à la fin de la durée de vie économique du bien.
    • Durée : Souvent proche de la durée de vie économique du bien.
    • Options : À la fin du contrat, le preneur peut racheter le bien pour une valeur résiduelle convenue.
    • Utilisation : Utilisé pour des biens d’équipement coûteux et durables, comme les machines industrielles.
    • Comptabilisation : Considéré comme un actif au bilan du preneur, avec une dette correspondante.

3. Fonctionnement du leasing

Le processus de leasing implique généralement trois parties :

  1. Le fournisseur : Celui qui vend le bien.
  2. Le preneur : Celui qui utilise le bien.
  3. La société de leasing : L’intermédiaire financier qui achète le bien au fournisseur et le loue au preneur.

Les étapes du processus de leasing sont les suivantes :

  1. Identification du bien : Le preneur identifie le bien dont il a besoin.
  2. Négociation du prix : La société de leasing négocie l’achat du bien auprès du fournisseur.
  3. Signature du contrat : Le preneur et la société de leasing signent un contrat définissant les termes de la location.
  4. Paiement des loyers : Le preneur paie des loyers réguliers à la société de leasing.
  5. Fin du contrat : À la fin du contrat, le preneur décide de racheter, prolonger ou restituer le bien.

4. Avantages du leasing

  1. Préservation des liquidités : Permet d’utiliser des équipements sans immobiliser de gros capitaux.
  2. Flexibilité : Les contrats peuvent être adaptés aux besoins spécifiques du preneur.
  3. Entretien et services : Les contrats incluent souvent des services de maintenance, réduisant les coûts de gestion pour le preneur.
  4. Gestion du cycle de vie des actifs : Facilite le renouvellement régulier des équipements, notamment pour les technologies rapidement obsolètes.
  5. Avantages fiscaux : Les loyers peuvent être déductibles fiscalement en tant que charges d’exploitation.

5. Inconvénients du leasing

  1. Coût total : À long terme, le leasing peut coûter plus cher que l’achat direct.
  2. Engagements financiers : Le preneur est engagé à payer les loyers jusqu’à la fin du contrat, même s’il n’a plus besoin du bien.
  3. Absence de propriété : Le preneur n’est pas propriétaire du bien, ce qui peut poser des problèmes en termes de revente ou de modifications.
  4. Restrictions contractuelles : Les contrats peuvent inclure des restrictions sur l’utilisation et la personnalisation du bien.
  5. Complexité administrative : La gestion des contrats de leasing peut être complexe et nécessiter une attention particulière aux termes et conditions.

6. Leasing vs. achat traditionnel

Le choix entre le leasing et l’achat direct dépend de plusieurs facteurs, notamment la nature du bien, les besoins de l’entreprise, et sa situation financière. Voici quelques comparaisons clés :

  • Flexibilité vs. Propriété : Le leasing offre plus de flexibilité, tandis que l’achat assure la propriété.
  • Liquidités : Le leasing préserve les liquidités, alors que l’achat peut nécessiter un investissement initial important.
  • Durée d’utilisation : Pour des besoins à long terme, l’achat peut être plus économique. Pour des besoins à court terme, le leasing est souvent préférable.
  • Impact fiscal : Les loyers de leasing sont généralement déductibles fiscalement, alors que l’achat permet des amortissements.

7. Leasing en pratique : exemples

  1. Leasing de Véhicules :
    • Usage : Entreprises utilisant une flotte de véhicules.
    • Avantages : Mise à jour régulière des véhicules, entretien inclus.
    • Options : Restitution ou rachat à la fin du contrat.
  2. Leasing d’équipements informatiques :
    • Usage : Entreprises technologiques ayant besoin de matériel à jour.
    • Avantages : Équipements toujours à jour, services de maintenance inclus.
    • Options : Renouvellement des équipements à la fin du contrat.
  3. Leasing immobilier :
    • Usage : Entreprises souhaitant utiliser des locaux sans les acheter.
    • Avantages : Préservation des liquidités, flexibilité en cas de besoin de déménagement.
    • Options : Prolongation du bail ou restitution des locaux.

8. Tendances et évolution du leasing

Avec l’évolution rapide des technologies et des modèles d’affaires, le leasing continue d’évoluer. Les nouvelles tendances incluent :

  • Leasing vert : Solutions de leasing pour les équipements écologiques et durables.
  • Leasing numérique : Utilisation de plateformes digitales pour simplifier et accélérer les processus de leasing.
  • Leasing à la demande : Modèles flexibles permettant une adaptation rapide aux besoins changeants des entreprises.

Le leasing est une solution de financement polyvalente et flexible, adaptée à de nombreux besoins et secteurs d’activité. En permettant l’accès à des biens coûteux sans investissement initial lourd, il offre des avantages significatifs en termes de gestion de trésorerie et de flexibilité opérationnelle. Toutefois, il est crucial d’évaluer soigneusement les coûts totaux, les engagements contractuels et les avantages fiscaux pour choisir la solution de leasing la plus adaptée à ses besoins.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com.sans oublier notre planète https://terre-futur.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page