ActualitésOrganisation

Aujourd’hui a lieu la Journée mondiale de l’ostéoporose

Plus de 8,9 millions de fractures[1] en une seule année dans le monde, une fracture toutes les trois secondes[2], l’ostéoporose continue à sévir avec des conséquences importantes sur la qualité de vie des patients qui en souffrent. Cette maladie est de plus en plus présente du fait du vieillissement de la population et le nombre de fracture continue d’augmenter avec une hausse estimée à + de 25 % de fractures en 2030 soit plus de 470 000 fractures[3]. A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Ostéoporose, le 20 octobre, Amgen France a décidé de se mobiliser à nouveau autour de la prévention des risques de fractures liés à l’ostéoporose et organise une émission en direct sur le réseau social Facebook.

L’ostéoporose est la conséquence d’une perte osseuse silencieuse et progressive, il n’y a pas de symptômes avant la première fracture. Elle concerne 39% des femmes au-delà de 65 ans, et 15 à 20% des hommes après l’âge de 50 ans[4]. Le diagnostic peut être réalisé par une densitométrie osseuse qui mesure la densité osseuse de la colonne vertébrale et de la hanche. Environ un quart des personnes victimes de fracture du col du fémur liée à l’ostéoporose décèdent dans l’année qui suivent celle-ci. Afin de mieux comprendre cette maladie et les risques de fractures, ou encore d’évaluer son propre risque, une émission en direct est proposée le 20 octobre à 18H30 sur la page du média partenaire Grand-Mercredi avec le soutien de l’association de patient l’AFLAR.

Lors de cette émission, le Dr Emmanuelle Vignot, Rhumatologue et le Dr Guy Vandecandelaere, Médecin Généraliste, reviendront sur ce qu’est l’ostéoporose et quels sont ses facteurs de risque, parleront de sa prise en charge en France et répondront aux questions des internautes. Une patiente témoignera de son expérience. Dans un contexte épidémique où le risque est de mettre de côté des pathologies autres que la COVID-19, ces messages de prévention sont particulièrement utiles alors que l’ostéoporose touche environ 200 millions de personnes dans le monde[5] et 3,8 millions de personnes en France[6].

« Il y a plus de 20 ans, Amgen s’est engagée dans la recherche sur les maladies liées à l’os, et a fait du combat contre l’ostéoporose, une de ses priorités. La journée mondiale de cette maladie chronique est une occasion importante de rappeler au grand public l’importance de prévenir les fractures liées à l’ostéoporose », souligne Corinne Blachier-Poisson.

Amgen s’engage

Cette action le 20 octobre s’ajoute aux programmes en cours du groupe Amgen. Au début de l’été, la Fondation Internationale de l’Ostéoporose (IOF) a annoncé un partenariat inédit avec Amgen, UCB et l’Université d’Oxford pour faire évoluer la situation en ce qui concerne le fardeau que constitue l’ostéoporose pour la santé publique mondiale[7]. Depuis la création du partenariat, ce programme appelé « Capture the Fracture® » a permis de mettre en place 32 nouveaux projets de coordination des soins post-fracture (PFC) en Europe, en Asie-Pacifique, en Amérique du Nord et du Sud et d’impliquer 8 500 patients dans des sites de PFC dans le monde entier.

#ProtectUrLife : Opération de santé publique

Autre action, de 2017 à 2019, Amgen a lancé de grandes campagnes de sensibilisation du grand public : #ProtectUrLife, l’objectif étant d’améliorer la prévention des maladies cardiovasculaires et de l’ostéoporose – deux maladies silencieuses sous-diagnostiquées qui ont des facteurs de risque communs[8], aux conséquences graves et dont la prise en charge n’est aujourd’hui pas optimale. L’initiative propose une nouvelle approche pour améliorer la prévention : les dépistages non invasifs ne prennent que 20 minutes et permettent d’évaluer le risque de développer une maladie cardiovasculaire, notamment en fonction du taux de cholestérol, ainsi que le risque de fragilité osseuse sur la base d’un score de risque prenant en compte différents facteurs.

Amgen France : 30 ans en 2020

Leader mondial des biotechnologies, Amgen innove pour soigner les patients atteints de maladies graves en utilisant les ressources du vivant pour concevoir des thérapies ciblées. Cette approche repose sur des technologies de pointe, telles que la génétique humaine, qui permettent de caractériser les mécanismes moléculaires à l’origine des maladies. Amgen focalise ses recherches sur les pathologies dont les besoins médicaux restent importants.

Sur le territoire français depuis 1990, Amgen France fêtera ses 30 ans en 2020. L’entreprise compte aujourd’hui 400 salariés répartis sur l’ensemble de l’Hexagone. Avec 13 biomédicaments et de nombreuses initiatives partenariales, elle travaille aux progrès de la prise en charge du cancer, des maladies cardiovasculaires, inflammatoires et rénales. Avec 36 études actives sur 15 molécules, impliquant 905 patients dans près de 257 sites (chiffres 2019), la France est aussi l’un des pays où Amgen a la plus importante activité de recherche clinique.

Au-delà du médicament, Amgen s’attache à développer des solutions d’optimisation de la prise en charge des patients. Cette démarche repose sur l’identification de ruptures au sein des parcours de soins et sur la mise en place d’actions adaptées et co-construites. Le lancement du programme Amgen Innovations s’inscrit totalement dans cette démarche.

Le biomédicament est une nouvelle génération de médicament, issu du vivant, qui permet de repousser les frontières de la santé humaine et des connaissances. Il recherche la guérison au cœur même du vivant, en mobilisant les ressources du génome et des cellules présentes dans l’organisme.

[1] Johnell O and Kanis JA. An estimate of the worldwide prevalence and disability associated with osteoporotic fractures. Osteoporos Int. 2006;17:1726.- International Osteoporosis Foundation. Facts and Statistics. https://www.iofbonehealth.org/facts-statistics.  Accessed August 21, 2020

[2] Fondation internationale de l’ostéoporose. Capture The Fracture – A global campaign to break the fragility fracture cycle (octobre 2012). http://share.iofbonehealth.org/WOD/2012/report/WOD12-Report.pdf . Consulté le 11 mars 2020. 

[3] IOF, Os brisés, vies brisées : une feuille de route pour résoudre la crise des fractures de fragilite en France, p. 5, 2018,

[4]Association Française de Lutte Antirhumatismale (AFLAR), Livre blanc, 17 octobre 2017. https://www.aflar.org/IMG/pdf/livre_blanc-version_legere.pdf

 [5] Reginster JY, Burlet N. Osteoporosis: A still increasing prevalence. Bone. 2006;38 (2 Suppl 1):S4-S9 – International Osteoporosis Foundation. Facts and Statistics. https://www.iofbonehealth.org/facts-statistics. Accessed August 21, 2020

[6] IOF, Os brisés, vies brisées : une feuille de route pour résoudre la crise des fractures de fragilite en France, p. 5, 2018, http://share.iofbonehealth.org/EU-6-Material/Reports/IOF%20Report_FRANCE_FR.pdf, consulté le 22 Juillet 2019. https://www.tout-sur-osteoporose.fr/mieux-connaitre/quest-osteoporose

[7] International Osteoporosis Foundation. IOF Compendium of Osteoporosis 2nd Edition. http://www.worldosteoporosisday.org/sites/default/WOD-2019/resources/compendium/2019-IOF-Compendium-of-Osteoporosis-WEB.pdf. Accessed August 14, 2020.

[8] Warburton DER, et al. Vasc Health Risk Manag. 2007;3;673–89.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :