Symantec révèle une augmentation des emails de tentative d’extorsion

Temps de lecture : 1 minute

Symantec a publié de nouvelles données révélant que les emails de tentative d’extorsion sont à la hausse, une hausse qui se caractérise par une augmentation de sextorsions et des emails d’alerte à la bombe. Entre janvier et mai 2019, Symantec a d’ailleurs bloqué un peu moins de 289 millions de ces arnaques, et a constaté que 30% de ces emails ont été envoyés au cours d’une période de 17 jours autour de la Saint-Valentin.

Parmi les découvertes clés de l’étude Symantec :

Les menaces de sextorsion : les sextorsions sont les tentatives d’extorsion les plus courantes parmi celle identifiées par Symantec depuis juillet 2018. Dans la plupart des emails d’escroquerie, un arnaqueur prétend avoir une trace de votre visite sur un site pour adulte mais il peut aussi se faire passer pour un membre des forces de l’ordre ayant trouvé des éléments de pédopornographie en votre possession.

Les informations personnelles : Certains arnaqueurs ajoutent votre mot de passe ou numéro de téléphone incomplet associé à votre adresse mail pour vous faire croire qu’ils sont réellement en possession de vos données personnelles ; alors que ces informations viennent probablement d’une fuite de données ou de mots de passe.

Les emails d’alerte à la bombe : Symantec a remarqué un pic de croissance des emails dans lesquels l’émetteur affirme avoir posé une bombe dans votre immeuble, en menaçant de la faire exploser si la somme d’argent demandée n’est pas payée.

À propos perelafouine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.