ActualitésCryptoMonnaies

MY Sardines met en circulation ses premiers tokens SardinesCoins

MY Sardines, une start-up luxembourgeoise spécialisée dans le stable coin (littéralement la crypto-monnaie stable), a annoncé le lancement de sa crypto-monnaie le SardinesCoins, en France. L’entreprise avait clôturé son ICO (Initial Coin Offering – une méthode de levée de fonds pour les crypto-monnaies) en décembre 2019. Les premiers tokens (actifs virtuels) SARD 2019 sont disponibles et échangeables dès à présent. L’ICO du SARD2020 officiellement lancée lors du CES de Las Vegas le 8 janvier dernier est quant à elle toujours en cours et prendra fin le 1er avril 2020.

Avec un prix du token inférieur à 5€ sans frais, MY Sardines souhaite proposer un investissement en crypto-monnaie accessible à tous. Construit sur le modèle blockchain Ethereum et basé sur le standard ERC 20 des tokens (le standard de la Fondation Ethereum), le SARD est le nom générique de chaque token SardinesCoins. Un spécifique SARD, correspondant à chaque année de millésime des sardines, sera mis en circulation. Le SardineCoin est un stable coin – 1 SardineCoin équivaut donc à 1 boîte de sardines millésimées.

75% des fonds collectés lors de l’ICO servent à l’achat des boîtes de sardines et sont redistribués proportionnellement sous forme de tokens aux investisseurs. Les 25% restants sont utilisés pour couvrir les frais de fonctionnement de l’entreprise. Le nombre de boîtes de sardines achetées déterminera le nombre de tokens SARD2020 en circulation afin de garder le ratio 1 boîte de sardine millésimée 2020 = 1 SARD2020.

« Les conserves de sardines millésimées sont faciles à stocker, elles peuvent être consommées jusqu’à 15 ans après leur fabrication et peuvent être conservées au moins pour des centaines d’années en tant qu’objet de collection. Comme le bon vin, elles prennent de la valeur avec le temps, entre 15 et 20% chaque année. En moyenne les acquéreurs de SARD2019 ont déjà enregistré une plus-value de 12% depuis l’achat des tokens”, déclare Jérôme Grandidier, associé fondateur de MY Sardines. “Nous avons décidé de commencer notre activité avec les sardines millésimées mais à terme nous souhaitons étendre l’activité à d’autres objets de collection. D’ailleurs, nous ajouterons de nouveaux biens à notre plateforme dans les mois à venir », ajoute-t-il.

Les boîtes de sardines sont stockées dans une réserve au Luxembourg et seront retournées tous les 6 mois afin de garantir des conditions de conservation idéales. Elles seront conservées au prix de l’ICO pendant les 10 ans de validité du SARD. Les premiers tokens SARD2019 peuvent d’ores et déjà être échangés contre des boîtes de sardines millésimées de l’année 2019. Les détenteurs de tokens pourront alternativement les échanger, très prochainement, contre des euros ou tout autre monnaie virtuelle (telle que le bitcoin) sur la plateforme d’échange de cryptomonnaie Bit4you.io, officialisant ainsi la place des SardinesCoins sur le marché crypto-financier.

La blockchain présente une opportunité unique de sécuriser les opérations, mais l’utilisation de smart contracts (contrats informatiques qui s’appuient sur la technologie blockchain pour sécuriser et rendre infalsifiables les termes et les conditions de son exécution) soulève des questions de sécurité. Afin d’éradiquer les risques MY Sardines conduira des audits de sécurité des smart contracts et auditera le stock physique des boîtes de sardines millésimées deux fois par an.

A propos de MY Sardines ( http://www.mysardines.com )

MY Sardines est le spécialiste de la tokenisation de bons d’achat pour les objets de collections. Car naviguer dans les flots de la crypto-monnaie n’est pas chose aisée, MY Sardines a décidé de créer un token associé à son jumeau physique dont la valeur augmente au fil des ans, rendant ainsi l’investissement dans les cryptomonnaies accessible à tous.



Booking.com

Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :