Le Bitcoin donne le mal de mer

À force de monter, de descendre, de remonter, de redescendre, et ainsi de suite, jour après jour, heure après heure, cette cryptomonnaie qu’est le Bitcoin fini par être fatigante, lassante et à donner le mal de mer.

Ça n’en fait vraiment pas un placement sérieux, le Bitcoin manque totalement de stabilité, ceux qui tirent les ficelles de ce bidule devraient être un peu plus raisonnables, un peu moins « fou fou ». Un placement en Bourse (les actions d’une société) peut avoir une forte progression, rapidement, après l’annonce d’une découverte, du lancement d’un nouveau produit ou une chute à l’annonce d’un problème important.

Mais, une fois que le cours est monté ou descendu, il ne va pas bouger de manière importante immédiatement.

Ce n’est pas le cas avec le Bitcoin, il faudrait rester scotché devant son ordinateur et surveiller les évolutions, pour vendre ou acheter, mais là encore ce n’est pas immédiat.

C’est le fonctionnement du système des Blockchain, je donne un ordre de vente, tout dépend du nombre de blocks qui sont devant moi. « on dit » qu’il faut 10 minutes par « block » et que l’on a, en général, 3 blocks d’attentes pour arriver à sa propre transaction, soit 30 minutes. Mais, rien n’est garanti, cela peut prendre des heures.

Mais, même 30 minutes, pour le Bitcoins c’est beaucoup, par exemple, ce matin j’aurai donné un ordre de vente à 4h05 au cours de 33 697 dollars, la vente est effective 30 minutes plus tard, le cours à 4h35 était de 33 465 … variation sérieuse.

Mais, on peut avoir une excellente surprise, celui qui aurait donné un ordre de vente à 3h25 à 32 654 dollars, l’ordre à 4h05, soir 30 minutes plus tard, à 33 697 dollars, une belle plus-value en ½ heure.

Dans la réalité, le délai est beaucoup plus long, les temps de réaction des courtiers sont lents. Il ne faut pas confondre vitesse du système informatique et diligence des courtiers.

Reste, une nouveauté, les distributeurs automatiques en Grande Bretagne, installés par un courtier, qui permettent (si on a des Bitcoins chez lui) d’obtenir des Livres Sterling en vendant des fragments de Bitcoins.

Je dis des « fragments », parce que le plafond de vente est très bas, on peut tirer entre 10 et 500 Livres soit entre 11 et 560 euros. Une bien maigre plus-value, même si on vend au bon moment.

Définitivement, il n’y a qu’un seul moyen de peut-être gagner de l’argent en Bitcoin, mettre une somme dont on n’a pas besoin et attendre plusieurs années, l’oublier sans oublier son mot de passe. Et si le Bitcoin n’a pas disparue, alors se sera peut-être une bonne nouvelle.

Ceux qui ont acheté du Bitcoins en 2018, ce n’est pas mal de les vendre en ce début d’année, même en ayant raté la vague à 40 000 dollars pour 1 Bitcoin. 1 Bitcoin acheté à 6 000 ou 7 000 dollars en 2018 et revendu autour de 30 000 dollars, elle n’est pas belle la plus-value (même en payant les impôts et taxes sur celle-ci).

Mais, il ne faut regarder au jour le jour le cours du Bitcoin, ça donne le mal de mer.

Exit mobile version