[themoneytizer id="10520-15"]

Emprunter pour ne pas attendre

Pour faire un achat, nous avons deux possibilités, soit faire des économies et acheter au moment où l’on a l’argent nécessaire, soit emprunter auprès d’un établissement financier.

Sans perdre de vue, que lorsque l’on emprunte, on s’engage à rembourser cet emprunt, il ne faut pas tomber dans le surendettement.  Les établissements financiers le savent et évitent ce type de dérive lorsqu’ils accordent un prêt.

Il est important, lorsque l’on emprunte, de bien connaître, le fonctionnement du système de prêt personnel.

On peut, par exemple, en savoir plus sur prêt personnel Cetelem, qui est un des organismes les plus connus sur la place financière pour ce type de prestation.

Contrairement à un emprunt pour rembourser un crédit immobilier, où l’argent prêté est en étant affecté à un usage bien particulier, l’achat (ou la construction) d’une maison, ou l’achat d’un appartement. On ne peut rien faire d’autre de cet argent, d’ailleurs, dans la majorité des cas, l’argent du prêt n’est pas versé sur le compte de l’emprunteur, mais directement au notaire pour l’acquisition du bien.

Ce n’est pas la même pour un prêt dit « personnel », l’argent emprunté n’est pas affecté à un usage spécifique, l’emprunteur n’a pas de justificatif à fournir sur ce qu’il va faire de cet argent. Il emprunte une certaine somme, qu’il devra rembourser en respectant un échéancier, et ensuite il peut disposer à sa guise de l’argent emprunté (qui est versé sur son compte en banque) : financer un voyage, acheter des biens de consommation (ordinateur, lave-linge, lave-vaisselle, …), des vêtements, des courses alimentaires … ou tout simplement renflouer son compte en banque.

Nous voyons, que ce type d’emprunt est à utiliser avec précaution, il ne faut pas recourir à un prêt personnel pour acheter simplement pour se faire plaisir, en acquérant des biens qui ne seraient nécessaires.

Emprunter pour changer de l’électroménager, oui c’est possible, emprunter pour acheter la dernière console de jeux, il faut réfléchir à deux fois avant de se lancer.

Car les possibilités d’emprunt ne sont pas infinies, normalement la mensualité de l’ensemble des emprunts que l’on a, ne doit pas dépasser 1/3 du revenu mensuel et c’est déjà beaucoup. Il ne faut pas mentir sur sa situation financière, emprunter à nouveau pour rembourser un emprunt. C’est le risque de se retrouver surendetté avec tout ce que cela implique comme soucis financiers et juridiques.

Sans en arriver là, lorsque l’on emprunte, il faut déterminer la somme strictement nécessaire dont a besoin. Chaque euro supplémentaire a un coût, si on a besoin de 5 000 euros, il ne faut en emprunter 5 500 ou 6 000.

Ensuite, il faut trouver un juste équilibre entre la durée de l’emprunt et le TAEG (Taux annuel Effectif Global) qui inclut le taux de l’emprunt, les frais de dossier et l’assurance du prêt qui détermine le montant de la mensualité. Le TAEG peut varier d’un établissement financier à l’autre, ce n’est jamais énorme, l’argent comme toute chose à un tarif, mais établissement à des marges de négociation qui peuvent varier.

Normalement, plus le prêt est court plus le taux est faible, mais plus la mensualité est élevée (puisqu’il faut rembourser plus rapidement la somme emprunter).

Enfin, ne jamais oublier qu’un prêt doit se rembourser.

Exit mobile version